Accueil » Actualité » Du Wi-Fi 11ac à 1,7 gigabit/s chez Qualcomm

Du Wi-Fi 11ac à 1,7 gigabit/s chez Qualcomm

Image 1 : Du Wi-Fi 11ac à 1,7 gigabit/s chez QualcommQualcomm

Depuis quelques années, la nome 802.11ac tente de faire son trou, entre l’antique mais très utilisé 802.11g (54 mégabits/s) et le 802.11n. L’avantage du 802.11ac ? Des débits très élevés. Et pour bien montrer la vitesse du 802.11ac, les constructeurs vendent généralement les appareils avec les débits cumulés en 802.11ac et en 802.11n (les appareils utilisent généralement les deux normes, pour la rétrocompatibilité), soit 1 750 mégabits/s, alors que le débit théorique maximal est de 1 300 mégabits/s (et d’environ 800 mégabits/s dans la pratique). Pourtant, la nouvelle gamme de Qualcomm est vraiment capable d’atteindre 1 733 mégabits/s…

Du 4×4

Le 802.11ac, comme le 802.11n, peut travailler avec différentes antennes. En 1×1, ce que l’on trouve dans un smartphone, on peut atteindre 433 mégabits/s. Avec 2 ou 3 antennes (2×2 et 3×3), les configurations classiques, on peut atteindre 866 et 1 300 mégabits/s. Qualcomm, pour augmenter les débits, passe à 4 antennes (4×4), soit 1 733 mégabits/s. Cette solution ne sera pas utilisée par les ordinateurs portables — les meilleurs sont équipés de 3 antennes — mais plutôt pour relier des points d’accès, par exemple.

MU-MIMO

Qualcomm a aussi annoncé une technologie intéressante, le Multi User MIMO (MU-MIMO). Actuellement, un point d’accès va « servir » chaque client pendant un temps défini, quels que soient le nombre d’antennes du client et le nombre d’antennes du point d’accès. Avec le MU-MIMO, il est possible de « combiner » les clients : un point d’accès équipé de trois antennes peut donc communiquer avec trois clients 1×1 en même temps, par groupe, ce qui permet d’accélérer le débit réel dans certains cas, spécialement avec les smartphones et les tablettes.

La nouvelle gamme de solutions MU-MIMO comprend des puces dédiées aux routeurs et aux points d’accès (QCA9980, QCA9982, QCA9990 et QCA9992), avec deux modèles compatibles 4×4 et deux modèles compatibles 3×3. Qualcomm propose aussi la QCA6174 pour les ordinateurs portables, une puce 2×2 avec Bluetooth interfacée en PCI-Express, la QCA9378, une puce 2×2 avec Bluetooth destinée aux appareils grand public (elle est utilisable en USB, PCI-Express et SDIO) et la QCA6574, une puce destinée au monde de l’automobile. Enfin, le contrôleur QCA3680, compatible 1×1, est intégré dans le Snapdragon 801.

À terme, on devrait aussi trouver des puces capables de travailler sur des canaux de 160 MHz de large, ce qui devrait encore (théoriquement) doubler les débits, mais toutes les puces actuelles sont limitées à des canaux de 80 MHz de large.