Accueil » Test » Duel de cartes mères mini-ITX Z97

Duel de cartes mères mini-ITX Z97

1 : Introduction 2 : ASRock Z97M-ITX/ac 3 : ASRock Z97M-ITX/ac : utilitaire d’overclocking et UEFI 5 : MSI Z97I AC : utilitaire d’overclocking et UEFI 6 : Benchmarks, consommation, rendement et overclocking 7 : Conclusion

MSI Z97I AC

Par rapport à la carte d’ASRock, la MSI Z97I AC n’offre pas de ports USB supplémentaires, mais elle propose tout de même trois connecteurs de plus au niveau de la plaque E/S : un second port Ethernet Gigabit, un sixième jack audio analogique et une prise DisplayPort. Précisons par ailleurs que le connecteur HDMI de MSI grimpe jusqu’en 4096×[email protected], là où celui d’ASRock est limité au 1080p.

Image 1 : Duel de cartes mères mini-ITX Z97

MSI inclut par ailleurs une équerre pour simplifier l’installation des antennes WiFi, préinstalle sa carte contrôleur 802.11ac d’origine et propose surtout un modèle 2×2 867 Mb/s (contre 2×1 433 Mb/s chez ASRock). Au cas où cet avantage ne parlerait pas à tout le monde, on peut voir que l’étage d’alimentation de la carte mère a droit à un dissipateur qui devrait permettre des tensions plus importantes (et donc une fréquence CPU maximale stable plus élevée). Enfin, on peut voir un bouton CLR_CMOS au niveau de la connectique E/S qui permet de se sortir rapidement d’un overclocking mal paramétré.

Image 2 : Duel de cartes mères mini-ITX Z97

Au niveau de l’agencement, MSI place le socket LGA 1150 un peu trop près du port PCIe 3.0 16x à notre goût : le dissipateur CPU ne doit pas faire plus de 120 mm de large, sous peine d’avoir à orienter différemment ce dernier. C’est précisément ce qui nous est arrivé avec le Thermalright MUX-120 et ses 133 mm de large : il a fallu l’orienter parallèlement à la carte graphique.

Compte tenu de la position du socket, les quatre ports SATA comme la prise USB 3.0  sont situés en haut du PCB. Le connecteur ATX 12V forme un angle droit avec les emplacements DRAM, tandis que les deux connecteurs USB frontaux se situent entre le connecteur ATX 12V et les ports SATA. Cet agencement pousse à brancher les câbles avant d’installer le dissipateur CPU. Compte tenu des contraintes de place ainsi que du pcb bien chargé, nous n’avons pas été surpris mais tout de même un peu déçus par le nombre de prises ventilateur : deux, donc une pour le dissipateur processeur.

Image 3 : Duel de cartes mères mini-ITX Z97

Comme chez ASRock, la MSI Z97I AC est livrée avec seulement deux nappes SATA ainsi que les pilotes, antennes WiFi, plaque arrière et documentation.

Parmi les logiciels fournis, on trouve Network Genie, version rebadgée du logiciel de Realtek dédié à la priorisation des paquets.

Comme son nom l’indique, Live Update sollicite les serveurs de MSI pour trouver les dernières mises à jour logicielles. La fréquence des requêtes peut être ajustée. Sachant que le chemin d’accès du dossier de mise à jour n’est pas évident à trouver, l’option d’installation complète (« Total installer ») nous a semblé faciliter les opérations.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. ASRock Z97M-ITX/ac
  3. ASRock Z97M-ITX/ac : utilitaire d’overclocking et UEFI
  4. MSI Z97I AC
  5. MSI Z97I AC : utilitaire d’overclocking et UEFI
  6. Benchmarks, consommation, rendement et overclocking
  7. Conclusion