Accueil » Actualité » eDonkey fait ses adieux officiels

eDonkey fait ses adieux officiels

Selon nos confrères de Generation NT, le président de MetaMachine, Sam Yagan, serait rentré en pour-parlers avec les représentants de la RIAA. Le syndicat représentant les majors et les producteurs de maisons de disques américains avaient, depuis quelques temps, engagé des mesures visant à réduire comme peau de chagrin l’éventail d’échanges que proposaient les éditeurs de programmes de P2P, ainsi que les sites affiliés. En substance, ils envoyaient des e-mails aux principaux responsables des sites et des éditions de P2P, afin de leur demander d’arrêter «toute incitation au piratage».
Entre autres, la RIAA demandait des modifications des programmes d’échange P2P, chose que Sam Yagan s’est refusé de faire. En conséquence, Sam Yagan a préféré cesser toute activité, qu’elle dans l’édition de son logiciel, ou dans sa production. C’est en passant devant la Commission judiciaire du Sénat Américain que Sam Yagan a fait cette déclaration limpide:
"J'ai peur que les vainqueurs de l'après-Grokster ne soient pas l'industrie du divertissement mais plutôt les développeurs de logiciels P2P étrangers, malhonnêtes, qui auront la satisfaction d'avoir vu éliminé une douzaine de leurs plus gros concurrents".