Accueil » Actualité » Elan veut bannir l’iPad

Elan veut bannir l’iPad

Image 1 : Elan veut bannir l’iPad

Elan vient de demander à la commission américaine en charge de réguler les échanges internationaux (ITC) le ban des iPad, mais aussi des MacBook, Magic Mouse, iPod touch et iPhone, la firme estimant qu’Apple viole ses brevets.

Le Taïwanais prend de l’élan

Le brevet en question porte sur la détection de deux ou plusieurs doigts. Le Taïwanais a déjà porté plainte contre Apple devant une cour de justice californienne, mais cette nouvelle procédure vise l’importation des produits à la pomme sur le marché américain en provenance de leurs usines asiatiques et non des dommages et intérêts, contrairement au premier procès.

Force est de constater qu’Elan a de sérieux arguments en sa faveur depuis qu’une cour de justice lui a donné raison dans l’affaire qui l’opposait à Synaptics et qui portait sur le même brevet.

Amour, gloire et procès

L’ITC a 30 jours pour dire si la plainte est recevable. Si le juge estime qu’elle l’est, il faudra attendre environ quinze mois avant qu’il ne rende sa décision. Bref, cette plainte ne devrait pas affecter le lancement de la tablette, mais elle montre encore une fois la situation difficile dans laquelle se trouve l’industrie. Nokia, Kodak, Apple et HTC sont tous emmêlés dans un noeud de procès portant sur diverses technologies et Elan montre que le bal des poursuites n’est pas près de s’arrêter.