Accueil » Actualité » Employés, un logiciel vous traque !

Employés, un logiciel vous traque !

Spécialisé dans la Conception Assistée par Ordinateur, l'éditeur Autodesk développe désormais un logiciel de surveillance. Cette application permet aux patrons de PME de traquer les employés grâce à un système de suivi connecté au téléphone portable. L'américain Autodesk est connu avant tout pour être un acteur important du secteur des logiciels d'ingénierie graphique. C'est le créateur du célèbre AutoCAD, logiciel de base de la Conception Assistée par Ordinateur. Mais gageons que son nouveau produit est aux antipodes de son domaine de prédilection.

Autodesk Mobile Resource Manager, le nouveau produit d'Autodesk cible les petites et moyennes entreprises de 5 à 100 employés. Les futurs acquéreurs de ce produit travaillent par exemple dans le domaine de la vente ou encore des transports, bref les entreprises qui emploient du personnel mobile. Le produit s'adapte aux infrastructure infrastructures informatiques et de télécommunications existantes. L'idée est de propose ce service aux clients par l'intermédiaire des opérateurs de télécommunication mobile. Et il semble qu'un contrat soit déjà signé avec un grand opérateur européen. Les téléphones portables de la société sont tous reliés au système, et depuis le siège de l'entreprise, on peut contrôler la position géographique de l'appareil, et donc de son propriétaire. Pire, (ou mieux, selon les points de vue), une alarme peut être déclenchée si le téléphone portable entre dans certaines zones géographiques  préétablies comme «interdites.» Autre détail technique, un an de données peuvent être recueillies et conservées dans le système autant de preuves à retenr contre un éventuel fraudeur en instance de licenciement.

Le but avoué de ce produit est d'augmenter la productivité des employés. Stephen Hurcom, de Autodesk, explique : « Avec ce système de surveillance, vous pouvez vous assurer qu’une personne ne passe pas deux heures à lire le journal dans un coin. »

Cependant, le système à toutefois un coût de mise en place, et surtout de service. Chaque demande de localisation sera facturée 0,10 Euros, et les frais d'accès seront chiffrés à plusieurs centaines d'euros. Il faudra donc que les patrons de petites et moyennes entreprises françaises aient d'excellentes raisons d'activer un mouchard pour suivre les faits et gestes de leurs employés.