Accueil » Actualité » En 2019, les SSD PCIe vont supplanter leurs homologues SATA

En 2019, les SSD PCIe vont supplanter leurs homologues SATA

50 % de part de marché avant la fin de l’année.

Image 1 : En 2019, les SSD PCIe vont supplanter leurs homologues SATA

Le DigiTimes estime que d’ici fin 2019, les ventes de SSD avec mémoire flash NAND devraient augmenter de 20 à 25 % par rapport à 2018. L’année dernière, les fabricants ont écoulé 200 millions d’unités. Dans les ordinateurs grand public, la part de marché des SSD PCIe (M.2 NVMe) va ainsi progressivement dépasser celle des SSD SATA.

À lire aussi : Micron : nouveaux SSD NVMe série 2200 à 3 Go/s, contrôleur maison

Une demande toujours plus grande

Outre les performances nettement supérieures offertes par les SSD PCIe, l’écart de prix entre les deux solutions se réduit. Il était d’environ 30 % en 2018. En un an, les prix des SSD ont chuté de moitié. Et la tendance se poursuit, mais pas à la même vitesse. Au cours du premier trimestre 2019, le prix unitaire d’un SSD PCIe de 512 Go a baissé de 11 %. Il s’établit actuellement à 55 dollars. Cette baisse se limite à 9 % pour les disques SATA.

Pour CK Chang, président d’Apacer Technology, les SSD PCIe remplaceront progressivement les SSD SATA sur le marché grand public. Il pense également que la mémoire flash NAND sera aussi bientôt adoptée en masse pour le stockage de données au niveau industriel. En outre, la forte demande dans les secteurs du cloud computing, de la 5G et des applications autonomes va continuer de stimuler le marché.