Accueil » Actualité » Ericsson : du VDSL-2 à 500 Mbps

Ericsson : du VDSL-2 à 500 Mbps

Image 1 : Ericsson : du VDSL-2 à 500 Mbps

La technologie VDSL-2 et notre bonne vieille paire de fil de cuivre n’ont pas dit leur dernier mot. Ericsson vient en effet d’annoncer avoir atteint la barre symbolique des 500 Mbit/s avec cette technologie, en utilisant une nouvelle méthode de communication dite « vectorisée » permettant d’annuler la diaphonie (ou « crosstalk »).

La diaphonie

La diaphonie est l’une des perturbations que l’on peut rencontrer lors de la transmission d’un signal sur une paire torsadée en cuivre. Il s’agit de l’interférence électro-magnétique entre paires appartenant à un même câble de transport, interférence qui s’avère être d’autant plus importante – et donc d’autant plus gênante – que l’on monte en fréquence.

Ericsson a donc utilisé le travail réalisé par le Docteur John Papandriopoulos (cf « Multiplier par 100 les débits ADSL ») sur la gestion dynamique du spectre DSL pour atteindre un débit de 500 Mbits/s sur une distance de 500 mètres, en utilisant 6 paires de cuivre en parallèle. Le constructeur espère pouvoir publier un standard de VDSL2 vectorisé avant la fin de l’année.