Accueil » Actualité » Etat des lieux du marché des cartes graphiques

Etat des lieux du marché des cartes graphiques

Sur les trois premiers trimestres de l’année 2006, le marché des cartes graphiques, tout acteur confondu, a vu son chiffre d’affaires décliner de 4,4 % entre le deuxième et troisième trimestre de cette année. Comparé à l’année précédente, le chiffre d’affaires du troisième trimestre 2006 est en déclin de 12,2 %. Il faut tout de même relativiser ces chiffres, le premier trimestre 2006 ayant connu une hausse assez importante pour atteindre un chiffre d’affaires total de 5,88 milliards de dollars.

Un optimisme assuré

Ces chiffres émanant de l’institut de recherche JPR (Jon Peddie Research) ne traduisent pas néanmoins une baisse des ventes. Ainsi, Alex Herrera, analyste chez JPR, estime que cette baisse du chiffre d’affaires résulte de la volonté de NVIDIA et d’ATI d’écouler les stocks. Ces firmes ont déjà sorti ou sont sur le point de sortir une nouvelle génération de GPU. Il est donc impératif de procéder à une épuration de l’inventaire. Cette baisse des prix s’est donc traduite par une hausse des ventes de l’ordre de 7,7 % durant le troisième trimestre 2006 par rapport à la même période l’année dernière et une augmentation de 10,6 % du deuxième au troisième trimestre de cette année. Les bons résultats devraient encore perdurer pour le quatrième trimestre de cette année.

ATI : le perdant de l’affaire

ATI est néanmoins celui qui a su le moins tiré parti de cette hausse des ventes. En effet, la firme récemment rachetée par AMD perd des parts de marché dans tous les segments. Sur le marché mobile, ATI détenait 63 % de parts au deuxième trimestre 2006 contre seulement 47 % au troisième trimestre. Cela a profité à NVIDIA qui est passé de 37 % à 53 %. Sur le marché des ordinateurs de bureau, NVIDIA est monté à 25 % de parts de marché contre 22 % pour ATI. De son côté, Intel reste le numéro 1 avec 35 %. D’ailleurs, la vente de cartes graphiques (qui se distinguent des puces embarquées) reflète encore plus ce phénomène puisque NVIDIA est passé maintenant à 57 % contre 43 % pour ATI.

La segmentation du marché des cartes graphiques

En tout est pour tout, sur le marché des puces graphiques pour ordinateur de bureau, Intel détenait 40 % de parts de marchés au troisième trimestre 2006, contre 23 % pour ATI (qui était à 28 au deuxième trimestre), 22 % pour NVIDIA qui gagne deux 2 points, 10 % pour VIA, 5 % pour SiS et moins de 1 % pour les autres. À titre d’information, sachez que le segment des cartes vendues entre 200 et 300 $ est le plus populaire avec 75 % de parts de marché contre 13 % pour les cartes en dessous de 200 $, 5 % pour les cartes graphiques de stations de travail, 4 % pour les cartes haut de gamme et 3 % pour les cartes entrées de gamme (moins de 100 $).