Accueil » Actualité » Etude : Android plante moins qu’iOS

Etude : Android plante moins qu’iOS

Avertissement : le contenu de cette actualité est susceptible de choquer les fans les plus sensibles.

Parmi les arguments qui sont souvent avancés dans les batailles entre les supporters d’iOS et d’Android, la stabilité du premier revient souvent. Comme au bon vieux temps du Mac contre le PC, iOS profiterait de la maîtrise par Apple du matériel et du logiciel et planterait moins. Vraiment ? Une étude publiée jeudi dernier vient jeter le doute sur cette croyance.

Crittercism est une société éditant une solution d’optimisation de la performance des applications mobiles, à la fois sur Android et iOS. Grâce à cela, elle a pu surveiller l’activité des applications de plus d’un milliard d’utilisateurs dans le monde. De cette masse de données, Crittercism a extrait le pourcentage de temps où les applications plantent. Les résultats sont les suivants :

Image 1 : Etude : Android plante moins qu'iOSSoulignons que ce qui est jugé ici est la stabilité des applications tierces et non pas directement celle de l’OS en lui même. Ceci dit, les applications sous Android 4.x ne plantent en moyenne que 0,7 % du temps quand celles sous iOS crashent 1,6 % du temps. Les applications sous iOS 7.1 sont bien plus stables que sous iOS 6.1 ou iOS 7.0, mais les derniers OS d’Apple sont au même niveau que Android Gingerbread, une antiquité. 

Pire, l’iPhone 5s se révèle moins stable que l’iPhone 5. Dans le monde Android, les productions Samsung, Galaxy S4 en tête seraient les champions de la stabilité.

Sans connaître avec plus de détails la méthodologie de Crittercism ou son indépendance, nous ne pouvons juger de sa fiabilité. Notons néanmoins que, selon le site de la société, quelques poids lourds (Yahoo!, Netflix, Pinterest, ebay) utilisent son produit.