Accueil » Actualité » Europe : Le temps presse pour Microsoft

Europe : Le temps presse pour Microsoft

En mars 2004, la Commission européenne décidait d’infliger à Microsoft une amende record de 497 millions d’euros concernant l’intégration par défaut de Windows Media Player dans les logiciels d'exploitation Windows XP. On s’en rappelle, cette décision visait à condamner l’abus de position dominante du numéro un du logiciel qui empêchait, ainsi, d’autres développeurs de logiciels multimédia de faire connaître leurs produits auprès du grand public.

En juin, la firme de Bill Gates avait fait appel par deux fois de la décision de la Commission et une nouvelle procédure d’enquête fût menée, retardant, une fois de plus, l’échéance. Mais en vain, en fin d’année dernière, Bruxelles confirma les sanctions initialement prévues rejetant ainsi l’appel de Microsoft. En dehors de l’amende financière record imposée, le créateur de Windows se devait également de fournir à ses concurrents une documentation avancée sur certains protocoles technologiques utilisés par les systèmes d’exploitation de Redmond.

Le sablier est bientôt vide

Bref, aujourd’hui et comme semble le suggérer le titre de cette brève, le compte à rebours imposé par la Commission européenne arrive bientôt à expiration. Et si chez Microsoft on essaye de jouer la montre depuis un bon moment, un représentant de Bruxelles a précisé ce matin qu’il ne restait plus qu’une semaine à la firme pour se conformer à la décision judiciaire citée plus haut. Concrètement, cela implique la mise en vente du nouveau système d’exploitation

Windows XP N

, tel est son nom comme il semble que cela ait été décidé le 29 mars dernier (cf. cette actualité)

Si tel n’était pas le cas, Microsoft risque une nouvelle amende qui devrait être à l’échelle de la première. Mais Bill Gates semble aimer jouer avec le feu et pourquoi ne pas perdre quelques millions de dollars supplémentaires si, au final, on aura réussi à grappiller de nombreux mois ?