Accueil » Actualité » Expliquer l’OLED avec un cornichon

Expliquer l’OLED avec un cornichon

Image 1 : Expliquer l’OLED avec un cornichon

Pour ceux qui auraient encore du mal à comprendre comment fonctionne un écran OLED, MIT vous propose le cornichon.

Quand un cornichon brille

Nous sortons des sentiers battus pour vous présenter cette vidéo expliquant l’OLED en électrocutant un légume. Lorsqu’une charge positive et négative se rencontrent dans un matériau organique, comme un cornichon rempli de sodium (sel), on observe l’apparition de photons qui l’illuminent.

C’est une réaction physique qui se produit dans de nombreux matériaux, mais dans la plupart des cas, la luminosité est tellement faible qu’elle n’est pas perceptible. D’ailleurs, en l’espèce on peut voir que le rendement du cornichon est médiocre puisqu’il demande beaucoup de courant pour une lumière particulièrement faible.

Fonctionnement d’un écran OLED

Néanmoins, la réaction physique observée sur cette vidéo est similaire à celle qui se produit dans un écran OLED qui est constitué de fines couches de quelques centaines de molécules d’épaisseur. Le panneau OLED a d’ailleurs une épaisseur de seulement 0,3 µm dans les écrans d’aujourd’hui, le reste étant pris par, entre autres, le circuit électrique.

Ces couches sont prises en sandwich par deux électrodes et elles vont être traversés par un courant d’une tension d’environ 5 V. Lorsqu’une charge négative et une charge positive se rencontrent dans une molécule, celle-ci va se relâcher, laissant apparaître un photon, bref, il va s’illuminer.

Un pixel OLED est composé d’un élément organique pour le bleu, un autre pour le rouge et un troisième pour le vert. Une fois combinés, ils formeront un point de couleur.

L’OLED a un énorme potentiel

Comme il l’est dit dans cette vidéo, le fonctionnement d’un écran OLED est beaucoup plus simple que celui d’un écran LCD qui demande des filtres, des polariseurs, etc. Cela signifie qu’à terme, les OLED seront plus simples et bien moins chers à produire. Cette technologie est encore jeune et les fabricants commencent à la maitriser, mais son potentiel est énorme et on peut imaginer des écrans bon marché d’ici quelques années.

Nous tenons enfin à rappeler qu’il est formellement interdit de reproduire l’expérience du cornichon chez soi. La vidéo de MIT est disponible sur le site de l’institut.