Accueil » Actualité » Facebook veut connecter le monde par des drones, des lasers et des satellites

Facebook veut connecter le monde par des drones, des lasers et des satellites

Image 1 : Facebook veut connecter le monde par des drones, des lasers et des satellitesExemple d’un drone HALE (High Altitude Long Endurance) que pourrait utiliser Facebook.

Google et Facebook ont beaucoup en commun. En plus de régner en maître sur l’internet mondial (n’ayons pas peur des mots), en plus de racheter d’autres entreprises à grands coups de milliards de dollars, Google et Facebook se sont mis en tête de connecter à internet les milliards d’êtres humains qui habitent dans des régions blanches. Pour ce faire, Google travaille à son projet Loon, des ballons équipés de bornes radio et dérivant au gré des vents dominants.

Mark Zuckerberg a réuni une petite équipe au sein d’un Connectivity Lab, qui explore une variation de la même idée. La couverture se ferait toujours par des relais aériens. Plutôt que des ballons, Facebook utiliserait des drones capables de voler à haute altitude (20 km) pendant des mois grâce à des panneaux solaires intégrés sur leurs ailes. Ces drones communiqueraient entre eux non pas par ondes radio, mais par des lasers infrarouges. Cette technique encore inédite (baptisée Free-space Optical communication, ou FSO) serait capable de débits comparables à la fibre optique.

Ces idées semblent folles, mais elles pourraient bel et bien réaliser le rêve d’une connexion permanente, ubiquiste à l’échelle de la planète.

Facebook Connectivity Lab