Accueil » Dossier » Fiabilité des disques durs et SSD : nos données sont-elles en sécurité ? » Page 8

Fiabilité des disques durs et SSD : nos données sont-elles en sécurité ?

1 : Introduction 2 : Le point sur la fiabilité des disques durs 3 : RAID et sécurité des données 4 : Petit aperçu de la fiabilité des SSD 5 : Études de cas : centres de données 6 : Steadfast Networks : plus de 100 SSD 7 : Softlayer : environ 5000 SSD ! 9 : Bilan 10 : Conclusion

Fiabilité ou performances ?

Bien que les SSD à base de mémoire SLC ne représentent qu’une petite fraction du marché de la mémoire NAND, nous disposons de bien plus d’informations sur ceux-ci que sur les SSD faisant appel à la technologie MLC. Certes, notre échantillon ne représente qu’un vingtième de celui des études de Google et du Dr Schroeder, mais notre analyse semble indiquer que les SSD SLC ne sont pas plus fiables que les disques durs SAS ou SATA ; s’ils sont réellement la crème de la crème, il y a de fortes chances pour que les SSD MLC affichent un taux de panne supérieur aux disques durs.

Pour un particulier, ce constat a des implications majeures : les fabricants de SSD axent en effet leur communication sur deux avantages supposés des SSD, à savoir les performances et la fiabilité. Mais si vos données ne sont pas plus en sécurité sur un SSD que sur un disque dur, la seule véritable raison d’abandonner le stockage mécanique réside dans la vitesse.

Image 1 : Fiabilité des disques durs et SSD : nos données sont-elles en sécurité ?

Loin de nous l’idée d’affirmer que les performances n’ont aucune importance, mais il faut savoir que sur ce plan, la plupart des SSD actuels se tiennent dans un mouchoir de poche ; en termes de vitesse, les SSD d’entrée de gamme sont en général 85 % plus rapides que les disques durs, alors que les SSD haut de gamme ne sont que 88 % plus performants. Pas de quoi en faire un fromage…

Image 2 : Fiabilité des disques durs et SSD : nos données sont-elles en sécurité ?

C’est pour cette raison qu’Intel clame haut et fort que ses SSD sont les plus fiables du marché (dernier exemple en date : la conférence consacrée au lancement du SSD 320). Cette stratégie marketing semble porter ses fruits : ironiquement, c’est en raison de la réputation d’Intel que nous disposons d’autant d’informations sur ses SSD. Et pourtant, les chiffres de fiabilité mesurés en pratique ne correspondent pas à ceux annoncés par la firme de Santa Clara.

Une chose est sûre : les performances des SSD ne vont faire que s’améliorer tandis que leurs prix vont baisser ; c’est la nature même de toute nouvelle technologie. Cela signifie toutefois que les fabricants vont devoir trouver d’autres terrains pour différencier leurs produits de la concurrence ; il s’agit d’une stratégie que nous commençons à voir se profiler dès aujourd’hui : les écarts de performances entre produits s’amenuisant de plus en plus, la fiabilité va prendre une importance croissance.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Le point sur la fiabilité des disques durs
  3. RAID et sécurité des données
  4. Petit aperçu de la fiabilité des SSD
  5. Études de cas : centres de données
  6. Steadfast Networks : plus de 100 SSD
  7. Softlayer : environ 5000 SSD !
  8. Fiabilité ou performances ?
  9. Bilan
  10. Conclusion