Accueil » Actualité » Firefox va (presque) supporter le H.264

Firefox va (presque) supporter le H.264

Image 1 : Firefox va (presque) supporter le H.264

Le problème du Theora

Le plus gros problème, finalement, ce n’est pas que le H.264 ne soit pas supporté, c’est que le Theora ne soit pas adapté. Le choix de Mozilla se fonde essentiellement sur un point : Theora est open source et — théoriquement — exempts de brevets. Mais le codec est nettement moins performant que le H.264 et a le gros défaut de ne pas être accéléré sur les appareils mobiles de façon simple (même si des librairies optimisées existent).

Le H.264 est devenu, grâce en partie à Adobe, le standard de facto pour les vidéos diffusées sur Internet et semble prêt à devenir le codec utilisé pour la balise <video> en HTML 5, Microsoft (avec Internet Explorer 9) ayant annoncé le support de ce codec et Apple (avec Safari 4) et Chrome le supportant déjà. Pourtant, il reste un écueil, et de taille : Firefox. En effet, pour différentes raisons (dont le prix de la licence), la fondation Mozilla a décidé d’utiliser le codec Theora pour son implémentation de la balise <video> et a fait l’impasse sur le H.264.

Wild Fox

Reste une (possible) solution : Wild Fox. En effet, des développeurs ont décidé de créer une version modifiée de Firefox, possible car il est sous licence GPL, doté d’un décodeur H.264 intégré. Cette version, appelée pour le moment Wild Fox, devrait être disponible rapidement. Pour le moment, les développeurs indiquent que le navigateur (basé sur Firefox 3.6.3) fonctionne, mais que l’implémentation exacte du codec n’a pas encore été décidée : soit intégrer totalement le codec en interne — via libvacodec — soit utiliser GStreamer et utiliser un codec générique présent sur la machine (Windows 7 en intègre par exemple un). La seconde solution est plus efficace, ne serait-ce que parce que les codecs externes sont souvent accélérés matériellement, mais moins universelle.

Reste que même si l’initiative est intéressante, elle se heure à deux problèmes : d’une part, l’intégration du H.264 n’est pas permise dans tous les pays (aux États-Unis, les brevets logiciels empêchent cette intégration), d’autre part l’utilisation du H.264 nécessite le paiement d’une licence. Enfin, lancer un « fork » d’un logiciel comme Firefox n’est pas le meilleur moyen de rendre ce dernier populaire.