Accueil » Actualité » Flasher les SSD SandForce, c’est possible

Flasher les SSD SandForce, c’est possible

Image 1 : Flasher les SSD SandForce, c'est possible

Il y a quelques mois, des rumeurs sur la possibilité de mise à jour des SSD à base de SandForce circulaient : elles indiquaient que la mise à jour obligerait les utilisateurs à renvoyer le SSD au fabricant. Heureusement, elles étaient fausses (même si OCZ et son Vertex LE, à base d’un contrôleur de test, aurait pu poser des problèmes). Mieux, et contrairement aux SSD à base de Barefoot, la mise à jour ne demande pas l’effacement du SSD et elle peut s’effectuer directement sous Windows. En effet, les SSD Intel (et certains MAJ des Barefoot) nécessitent un démarrage depuis un CD (ou une clé USB) sous DOS alors que d’autres mises à jour nécessitent même un effacement complet du SSD.

Dans les faits, OCZ et d’autres proposent déjà une mise à jour du firmware, qui corrige des bugs du firmware et améliore dans certains cas les performances. Comme d’habitude avec les SSD, il est fortement conseillé d’effectuer la mise à jour.Notons que le programme « créé par OCZ » est le même chez tous les constructeurs, SandForce étant la seule société à mettre au point les firmwares…