Accueil » Actualité » Foxconn améliore la vie de ses employés

Foxconn améliore la vie de ses employés

L’association Fair Labor, qui surveille les conditions de travail de par le monde, a publié un communiqué félicitant Foxconn d’avoir déjà mis en œuvre 284 des 360 mesures qu’il avait recommandé et ce bien avant la date butoir du 1er juillet 2013.

Foxconn a le mérite de répondre rapidement

Selon le rapport, le fabricant chinois a limité le temps de travail à 60 heures maximum, tout en augmentant les salaires. Il est censé imposer une semaine à 40 heures avec la possibilité de travailler 9 heures supplémentaires d’ici fin de l’échéance.

Foxconn a aussi mis en place des mesures pour accroître la sécurité des employés et réduire la pénibilité des tâches répétitives et leur impact sur la santé. Il a aussi aboli les inégalités entre salaires à compétences égales.

Pour mémoire, les conditions de travail sur les chaînes Apple des usines de Foxconn ont été critiquées à tort et à raison (cf. « Du mythe des employés Foxconn torturés »), ce qui a poussé Cupertino à demander l’envoi d’un groupe d’enquête indépendant appartenant à l’association Fair Labor (cf. « Apple commande une enquête sur Foxconn »).

Foxconn brille d’autant plus que le silence de HEG est accablant

L’annonce d’aujourd’hui montre que Foxconn a fait un pas dans la bonne direction. Il reste encore beaucoup de travail à faire pour offrir des conditions de travail justes et équitables aux employés chinois, mais cette affaire a montré que Foxconn commence à prendre de bonnes initiatives.

Cette annonce rappelle enfin que Samsung doit aussi faire face à un problème d’image depuis qu’un rapport de China Labor Watch a montré que HEG, un de ses sous-traitants, employait des enfants pour tirer avantage de leur main d’œuvre à un salaire 30 % inférieur (cf. « Un fournisseur de Samsung emploie des enfants »). Samsung a annoncé qu’il avait envoyé un groupe pour se pencher sur ces accusations, mais aucun rapport n’a encore été rendu public (cf. « Samsung répond aux accusations contre HEG »).