Accueil » Actualité » Free Mobile : l’ANFR conteste les mesures de l’ARCEP – MAJ

Free Mobile : l’ANFR conteste les mesures de l’ARCEP – MAJ

Image 1 : Free Mobile : l'ANFR conteste les mesures de l'ARCEP - MAJ

Les Echos ont eu accès à une version préliminaire du rapport de l’Agence Nationale des Fréquences commandé par le ministre Eric Besson suite à la polémique sur le réseau de Free Mobile. Selon eux, le rapport conclut que les méthodes de vérification utilisées par l’ARCEP ne sont pas adaptées au cas spécifique de Free Mobile.

L’ARCEP a certes confirmé que Free Mobile couvre bien 28 % de la population. Mais l’autorité des télécoms utiliserait pour ses tests de couverture des cartes SIM bloquées sur le réseau Free Mobile, ce qui n’est pas le cas des clients, dont les mobiles peuvent basculer à la volée sur le réseau d’Orange (en vertu de l’accord d’itinérance liant les deux opérateurs). L’ANFR a donc refait des tests avec des cartes SIM de clients et s’est aperçue que « seules 70 % des stations de [Free Mobile] en émission sont entrées spontanément en interaction avec le mobile portant une carte Free », un pourcentage que l’agence juge « atypique ».

L’ANFR estime donc que « la couverture théorique reflète mal la réalité du fonctionnement d’un réseau hybride […] reposant très largement sur l’itinérance. Il reste néanmoins simple pour Free Mobile de remédier rapidement à cette situation, puisqu’il suffit à l’opérateur de modifier quelques paramètres dans son réseau pour rétablir la préférence de ses terminaux pour son infrastructure propre ». L’ANFR communiquera officiellement ses conclusions fin mars.

MAJ : Eric Besson a réagit à la publication de ce rapport préliminaire. Il a estimé que « le calcul de la couverture effective d’un réseau est un sujet très important pour l’aménagement numérique des territoires. On ne peut pas d’un côté fixer des obligations de couverture très élevées, et de l’autre adopter une méthode de calcul de la couverture trop souple »

Par ailleurs, nos confrères du Point ont publié le rapport de l’ANFR dans son intégralité. On y découvre notamment des cartes montrant grossièrement les positions des antennes Free Mobile en France (reproduites ci-dessous) que l’ANFR a testé ou souhaite tester.

Image 2 : Free Mobile : l'ANFR conteste les mesures de l'ARCEP - MAJ Image 3 : Free Mobile : l'ANFR conteste les mesures de l'ARCEP - MAJ