Accueil » Actualité » Free préparerait son propre smartphone

Free préparerait son propre smartphone

Image 1 : Free préparerait son propre smartphoneXavier Niel à LeWeb 2011 (photo @jibees, via flickr)

Xavier Niel est en retard. Le patron de Free promet en effet à ses abonnés des nouveautés depuis le printemps 2014, dont, notamment une nouvelle box avant 2015. Pour des raisons inconnues, l’agenda initial n’a pas pu être respecté. En novembre dernier, dans une interview à BFMTV, M. Niel se faisait plus précis. Avant fin février, il y aurait une nouveauté, « un petit truc sympa pour [les] abonnés » qui mériterait tout de même sa propre conférence. Puis entre février et août, Niel prévoit d’introduire un autre « truc sympa sur le téléphone, sur le mobile ». Enfin, la Freebox V7 conclurait l’année.

Depuis ces déclarations, les spéculations vont bon train. La première surprise pourrait être un Freebox Android TV. Quid de la seconde ? Le Figaro croit savoir que Free réfléchit à lancer un smartphone maison. Ce faisant, Free ne ferait que suivre l’exemple de ses concurrents qui commercialisent tous sous leur marque des smartphones fabriqués par des OEM chinois et tournant sous Android. Souvent de très bonne facture pour leur prix, ils permettent à l’opérateur de personnaliser l’interface en préinstallant ses propres services dans l’espoir d’augmenter la dépense moyenne de ses abonnés. La démarche est tout à fait pertinente pour Free mobile qui minimise les prix des forfaits. Mais Free n’a pas pour habitude de se couler dans le moule creusé par ses concurrents, on peut donc s’attendre à une approche différente.

Comme le soulignent nos confrères du Figaro, ce n’est cependant pas la première fois que le « Freephone » fait parler de lui, sans concrétisation. Free mobile pourrait bien d’autres nouveautés à commencer par de nouveaux forfaits. Ils n’ont pas bougé depuis leur lancement et il en manque toujours un au tarif de 10 € par mois. Son réseau commençant à prendre forme, Free pourrait augmenter les quotas ou les débits.

BFM Business – Xavier Niel – 04/11/2014