Accueil » Actualité » Freescale : des puces ARM pour les smartphones DECT

Freescale : des puces ARM pour les smartphones DECT

Image 1 : Freescale : des puces ARM pour les smartphones DECT

Freescale vient d’annoncer trois nouvelles puces ARM qui viennent rejoindre le i.MX508 dans l’entrée de gamme. Ce sont des SoC qui intègrent un processeur Cortex A8 à 800 MHz avec NEON, un contrôleur mémoire, un contrôleur USB et un composant graphique qui prend en charge la 2D mais pas la 3D.

Avec les puces, vendues à moins de 10 $ pour la moins onéreuse, Freescale vise un marché qui est appelé à grandir : celui des smartphones DECT. En effet, de plus en plus de fabricants proposent des appareils qui ont les fonctions d’un smartphone, mais remplacent la partie GSM par une partie DECT. Ces appareils sont vendus à un prix assez faible (généralement moins de 150 $) et s’apparentent aux modèles d’entrée de gamme de fabricants comme HTC. Samsung (avec le SIP Home) et Archos (avec le Smart Home Phone) ont par exemple présenté des appareils de ce type.

Le i.MX502 est donc l’entrée de gamme et propose le CPU, un composant 2D et la prise en charge d’un écran LCD. Le i.MX503 ajoute une puce capable d’accélérer les traitements vectoriels via OpenVG, ce qui est intéressant pour certaines interfaces. Le i.MX507 remplace le contrôleur pour écrans LCD par un contrôleur pour des écrans eINK, ce qui permet de proposer des liseuses bon marché, et le i.MX508, déjà commercialisé, ajoute OpenVG.

Notons que Freescale propose aussi des i.MX51x pour le monde professionnel, des i.MX53x intégrant un GPU performant pour les smartphones et autres tablettes et les futurs i.MX6 pour les smartphones et tablettes de la prochaine génération.