Accueil » Actualité » Fujitsu améliore ses disques durs

Fujitsu améliore ses disques durs

Fujitsu a récemment annoncé qu’il était en train d’améliorer significativement la technologie de stockage destinée à ses futurs disques durs. Outre le désormais très classique enregistrement perpendiculaire qui fleurit de plus en plus sur les nouvelles gammes de tous les constructeurs, Fujitsu y adjoint l’assistance thermique. Cette technique, aussi explorée par Hitachi, permet d’atteindre une densité dix fois supérieure à ce qui est possible actuellement.

Souffler le chaud et le froid

Pour que cette méthode puisse fonctionner, il faut un rayon laser très fin. Fujitsu a pu projeter un spot de 88 nm x 60 nm à l’aide d’une diode intégrée dans la tête de lecture, sur un disque multi-couche. En chauffant la couche ferromagnétique, on en modifie les propriétés physiques de sorte que la taille d’un bit de données diminue. Le reste du disque est littéralement mis sous micro-climatisation pour assurer la stabilité des données inscrites. Cette technique semble permettre d’atteindre la barre symbolique du térabit par pouce carré (1 pouce vaut 2,54 cm), mais Fujitsu doit encore diminuer la taille de la tache du spot à moins de 50 nm.

500 Go dans le creux de la main

L’assistance thermique débarquera bientôt dans les disques durs, sûrement dans les portables et baladeurs numériques d’abord puisque la place y est un paramètre critique, puis dans les disques pour ordinateurs de bureau. Avec un tel procédé, on peut envisager des disques mobiles de 1,8 pouces contenant près de 500 Go. Reste à voir quelle est la consommation électrique de cette méthode. Si elle vient s’ajouter à l’enregistrement électromagnétique en diffusant de la chaleur sur une zone infime et en refroidissant le reste, il est très probable que la consommation totale du nouveau disque s’en ressente, ce qui aura un impact sur l’autonomie des ordinateurs portables et des autres appareils mobiles.

  • Comparer les prix des disques durs Fujitsu