Accueil » Actualité » Fujitsu bat des records de virtualisation

Fujitsu bat des records de virtualisation

Comment comprendre le score

Le résultat est exprimé par une valeur suivie d’un nombre de « tiles ». Un « tile » est un fait l’équivalent d’un serveur classique qui effectue six tâches : serveur web, serveur de fichier, serveur de mail, base de données, serveur java et enfin une machine en veille. La première valeur est donc un indice de performance sur un « tile » et ensuite suit le nombre de « tiles » avant saturation de la machine. Les machines de Fujitsu exécutent donc l’équivalent de 18 serveurs classiques, avec un indice de 28 environ par serveur. La meilleure machine a un score de [email protected] tiles, avec des Nehalem EX et 32 cores.

Image 1 : Fujitsu bat des records de virtualisationFujitsu vient de battre des records au benchmark VMark, un test destiné à vérifier les performances d’un serveur dans le cadre de la virtualisation et édité par VMware. Et Fujitsu a battu « des » records, car deux des serveurs du constructeur prennent les deux premières places du classement des machines à 8 cores.

Le premier, le RX300 S6, a atteint un score de 28,[email protected] tiles et était doté de deux Xeon X5677. Basé sur Westmere — et donc gravé en 32 nm — ce processeur possède 4 cores (avec HyperThreading), 12 Mo de cache de niveau 3 et fonctionne à 3,46 GHz (3,73 GHz en mode Turbo). La machine disposait de 96 Go de RAM (DDR3), de 192 disques durs de 300 Go à 15 000 tpm (SAS) et de 4 disques durs de 450 Go (15 000 tpm aussi).

Le second, le BX922 S2, a atteint un score de 27,[email protected] tiles et utilisait les mêmes composants, les faibles différences s’expliquent par quelques (petites) modifications au niveau des équipements réseau et des contrôleurs de disques.

Notons enfin que les résultats au test VMark sont triés en fonction du nombre de cores physiques de la machine (qui peut atteindre 64) et que certaines machines dotées de plus de cores sont évidemment plus rapides.