Accueil » Actualité » GeForce 800M : un peu de Maxwell, un peu de Kepler et Battery Boost

GeForce 800M : un peu de Maxwell, un peu de Kepler et Battery Boost

Image 1 : GeForce 800M : un peu de Maxwell, un peu de Kepler et Battery Boost

La nouvelle architecture de GPU Nvidia, Maxwell est apparue récemment dans les PC fixes en tant que GeForce GTX 750 Ti et GTX 750. Elle arrive aujourd’hui dans les PC portables avec les GeForce GT 830M, 840M, GTX 850M et (partiellement) GTX 860M. Nvidia en profite pour sortir également les GeForce 870M et 880M, qui demeurent d’architecture Kepler. En bas de la gamme, Nvidia conserve une GeForce 820M, de la génération Fermi, identique à la GeForce 720M. Rien de bien nouveau ? Si, car une fonction logicielle prometteuse apparaît en même temps Battery Boost.

La nouvelle gamme GeForce 800M est donc composée de 7 puces dont quatre sont réellement nouvelles. Voici un résumé de leurs caractéristiques :

GTX 880M GTX 870M GTX 860M GTX 850M 840M 830M 820M
Architecture Kepler Kepler Kepler Maxwell Maxwell Maxwell Maxwell Fermi
Gravure 28 nm 28 nm 28 nm 28 nm 28 nm 28 nm 28 nm 28 nm
Nb. Cœurs 1536 1344 1152 640 640 ? ? ?
Fréquence GPU (base) 954 MHz 941 MHz 797 MHz 1029 MHz 876 MHz ? ? ?
Mémoire GDDR5 GDDR5 GDDR5 GDDR5 GDDR5/DDR3 DDR3 DDR3 DDR3
Fréq. Mémoire 2,5 GHz 2,5 GHz 2,5 GHz 2,5 GHz 2,5 GHz ? ? ?
Bus mémoire. 256 bits 192 bits 128 bits 128 bits 128 bits 64 bits 64 bits 64 bits
Battery Boost Oui Non
ShadowPlay
GameStream
Gain/GeForce 7x0M 15 % 30 % 40 % 40 % 60 % 35 % 25 % 0 %

Nous citons ci-dessus les gains de performances donnés par Nvidia, tout en gardant à l’esprit que le constructeur a traditionnellement été très optimiste dans ses estimations. Toutefois, ils sont cohérents de ceux que nous avons mesurés sur les GeForce GTX 750/Ti de bureau.

La GTX 850M devrait trouver place dans de nombreux PC de jeux fins ou Ultrabooks haut de gamme. Comparaison intéressante : selon Nvidia, elle serait aussi puissante qu’une GTX 580M de 2011.

Le cas de la GTX 860M est bien plus regrettable : Nvidia s’entête à cacher sous un même nom des puces radicalement différentes. Si les performances des 860M Kepler et Maxwell devraient être similaires, leur consommation ne le sera probablement pas. Le client jouera donc sans le savoir à une loterie.

L’augmentation des performances des 880M et 870M est due avant tout à une amélioration de la gravure du GPU par TSMC qui permet d’augmenter les fréquences de fonctionnement (de 15 % pour la GTX 880M) ou de produire un GPU plus gros (la GTX 870M a 1344 shaders contre 960 pour la GTX 770M). Vous noterez qu’il manque à ce tableau les TDP : Nvidia ne nous les a pas communiqués.

Battery Boost

L’aspect le plus innovant des GeForce GTX 800M est cependant ailleurs, dans la fonction Battery Boost. Sous ce nom se cache une idée toute simple : demander au GPU de calculer plus de 30 images par seconde n’améliore pas l’expérience du joueur, mais détériore l’autonomie de la machine. Lorsqu’il est activé, le mode Battery Boost plafonne la fréquence du GPU, de la mémoire GPU et même du CPU pour maintenir un jeu fluide sans gaspiller de l’énergie.

Image 2 : GeForce 800M : un peu de Maxwell, un peu de Kepler et Battery Boost

Le seuil de 30 images par seconde n’est pas gravé dans le marbre : Battery Boost est totalement configurable par l’utilisateur (via l’application GeForce Experience), pour chacun de ses jeux. On peut définir, non seulement un framerate, mais aussi une qualité graphique différente.

Le seul défaut a priori de Battery Boost est que son activation est automatique et limitée à l’utilisation sur batterie. Il n’est pas encore possible de passer en Battery Boost lorsque le PC est alimenté par son chargeur. 

Image 3 : GeForce 800M : un peu de Maxwell, un peu de Kepler et Battery Boost
Battery Boost semble donc une excellente idée (mais pourquoi n’y ont-ils pas pensé plus tôt ?), mais il ne s’agit pas d’un remède miracle. Sur un FPS gourmand poussant le GPU dans ses retranchements on ne gagnera rien. En revanche, sur un titre plus raisonnable, il serait possible de doubler l’autonomie. Nous essaierons de vérifier tout cela au plus vite dans un test.

Shadow Play, GameStream

Terminons le tour des nouveautés de ces cartes graphiques pour PC portables par Shadow Play et GameStream, deux fonctions déjà vues sur les PC de bureau et qui arrivent maintenant sur les PC portables. Shadow Play permet d’enregistrer en continu les 20 dernières minutes de jeu, afin de pouvoir publier à coup sûr un moment important sur les plateformes de partage de vidéo, comme Twitch. Shadow Play devient donc accessible à tous les PC portables équipés de GeForce GTX 800M, et GTX 700M ainsi que des GTX 680MX, 675MX et 670MX.

Ces GPU sont également ceux compatibles GameStream, le service (pour le moment inutile en France) de streaming d’un jeu depuis le PC vers une console Nvidia Shield.

Les premiers PC portables embarquant les GeForce GTX 800M seront disponibles dès la semaine prochaine chez les revendeurs.