Accueil » Dossier » GeForce GTX 590 VS Radeon HD 6990 : les performances de 2012 aujourd’hui !

GeForce GTX 590 VS Radeon HD 6990 : les performances de 2012 aujourd’hui !

1 : Introduction 2 : Un monstre conçu avec finesse ? 3 : Affichage et tessellation 4 : Configuration du test 5 : 3DMark 11 6 : Metro 2033 (DX11) 7 : Lost Planet 2 (DX11) 8 : Aliens Vs. Predator (DX11) 9 : Battlefield: Bad Company 2 (DX11) 10 : F1 2010 (DX11) 11 : Just Cause 2 (DX11) 12 : World Of Warcraft (DX9) 13 : Quad SLI : un environnement bien particulier 14 : Quad SLI vs. Quad CrossFireX 15 : Duel en 5760x1080 16 : Quad SLI/CrossFireX vs SLI/CrossFire 17 : Consommation, bruit et températures 18 : Cartes bi-GPU vs SLI/CrossFire

Conclusion

Image 1 : GeForce GTX 590 VS Radeon HD 6990 : les performances de 2012 aujourd'hui !Sortie en premier, la HD 6990 s’arroge donc le titre de carte graphique la plus puissante du marché en détrônant au passage la HD 5970. La GTX 590 n’arrive pas à la surpasser pour deux raisons : si la baisse de fréquence des GF110 était un mal nécessaire pour rester dans des limites acceptables en termes de consommation et dissipation, la répercussion sur les performances est trop importante pour prendre le meilleur sur les deux Cayman de la HD 6990 de façon constante. D’autre part, la GTX 590 souffre d’un manque de mémoire dans les cas extrêmes même si ce handicap est autrement moins lourd que le premier.

Malgré cela, la GTX 590  est préférable à la HD 6990 tout simplement parce qu’elle sait se montrer suffisamment silencieuse, ce qui nous semble être une qualité indispensable.

La seule manière de supporter une HD 6990 sur le plan sonore est d’acheter un waterblock, soit environ 150 euros supplémentaires sans même prendre en compte le coût global du watercooling : vu le TDP de la carte, il va falloir un radiateur très efficace voir même un second circuit quand on refroidit déjà son processeur par ce biais. Au final ceci dit, c’est donc le SLI de GTX 580 nous parait donc être un meilleur choix quand on cherche des performances maximales sans pour autant arriver à 1000 euros.

A vrai dire il ne reste que le privilège du quad SLI/CrossFire X aux cartes bi-GPU, ce qui va au moins nécessiter un boitier type grand tour très bien refroidi. Les performances sont alors souvent impressionnantes (Metro 2033 devant enfin jouable en 2560×1600 par exemple) mais pas toujours conformes à ce que l’on attend vu l’investissement : les HD 6990 encaissent bien l’activation de l’anti-aliasing en très haute résolution contrairement aux GTX 590, par contre les Catalyst sont clairement immatures par rapport aux ForceWare au point de bloquer le lancement d’un jeu (Lost Planet 2) ou encore de ne pas exploiter la deuxième HD 6990 (Aliens vs. Predator).

Sorti de ces considérations extrêmes, le rapport performances/prix est la notion clé. A ce titre il nous semble qu’il est nettement préférable d’acheter une paire de HD 6970 ou de HD 6950 plutôt qu’une HD 6990 à moins d’avoir besoin de la cinquième sortie vidéo que propose la carte bi-GPU d’AMD. La situation est plus nuancée chez NVIDIA mais le SLI de GTX 570 a tout de même notre préférence sur la GTX 590 pourvu que l’on n’ait pas une collection de cartes filles à brancher sur sa carte mère.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Un monstre conçu avec finesse ?
  3. Affichage et tessellation
  4. Configuration du test
  5. 3DMark 11
  6. Metro 2033 (DX11)
  7. Lost Planet 2 (DX11)
  8. Aliens Vs. Predator (DX11)
  9. Battlefield: Bad Company 2 (DX11)
  10. F1 2010 (DX11)
  11. Just Cause 2 (DX11)
  12. World Of Warcraft (DX9)
  13. Quad SLI : un environnement bien particulier
  14. Quad SLI vs. Quad CrossFireX
  15. Duel en 5760x1080
  16. Quad SLI/CrossFireX vs SLI/CrossFire
  17. Consommation, bruit et températures
  18. Cartes bi-GPU vs SLI/CrossFire
  19. Conclusion