Accueil » Test » GeForce GTX 960 : révolution dans le milieu de gamme ? » Page 6

GeForce GTX 960 : révolution dans le milieu de gamme ?

1 : Introduction 2 : Les cartes testées 3 : Configuration et protocole de test 4 : Résultats dans les jeux 5 : MFAA 7 : Consommation de chaque GeForce GTX 960 8 : Consommation sur trois générations 9 : Temperatures et photos infrarouges 10 : Bruit 11 : Conclusion

Performances des cartes partenaires Nvidia

Comparatif des performances

Nous avons testé séparément chacun des cartes graphiques présentées dans ce comparatif, mais les résultats publiés ne disent pas tout. Au final, ce que nous tenons réellement à savoir est ce qu’elles valent en situation réelle, dans un jeu. Au vu du temps disponible, il ne nous a malheureusement pas été possible de tester chacune d’entre elles dans tous les titres de notre batterie de benchmarks, raison pour laquelle nous avons opté pour un test unique sous Battlefield 4. Pour faire bonne mesure, nous avons également comparé les cartes graphiques de cet article à quelques-unes testées précédemment. Pour rester juste, nous avons aussi opté pour des modèles overclockés en usine.

Full HD (1920 x 1080)

Soyons réalistes : il est fortement recommandé aux joueurs qui achètent une carte de cette catégorie de jouer en Full HD. Au vu de la faiblesse des écarts que l’on peut déceler entre la plupart des cartes répertoriées sur le graphique ci-dessous, il apparaît rapidement que toutes les GeForce GTX 960, à l’exception de celles dont les fréquences sont les plus basses et de la carte de référence émulée, font légèrement mieux que la GeForce GTX 760, ainsi que les AMD Radeon R9 280 et 285. Par contre, les nouvelles Nvidia restent loin derrière les plus grosses AMD Radeon R9 280X et HD 7970, même lorsque celles-ci sont à fréquence de base.

Image 1 : GeForce GTX 960 : révolution dans le milieu de gamme ?

Ultra HD (3840 x 2160)

Il est toujours surprenant de voir à quel point les « vielles » GeForce GTX 760 mangent le mur à plus haute résolution. La faute incombe bien entendu à leur bus mémoire, bien trop étroit pour ce type de charge. Les GeForce GTX 960 ne font toutefois guère mieux. Certes, la compression des textures aide probablement, mais il ne s’agit pas de la panacée. Conséquence directe de cet état de fait, l’AMD Radeon R9 285 laisse les nouvelles Nvidia sur le carreau… enfin, si l’on peut considérer 38 images/s comme étant un framerate jouable (ce qui n’est pas vraiment le cas). Bref, ces résultats sont certainement intéressants dans l’optique d’une comparaison, mais il faut en pratique une carte graphique bien plus musclée pour jouer en 4K.

Image 2 : GeForce GTX 960 : révolution dans le milieu de gamme ?

Verdict partiel

L’écart de performances entre la GeForce GTX 960 la plus rapide et la plus lente testées aujourd’hui est d’à peine 8 pour cent ! Sans grande surprise, la plus véloce est celle qui dispose de la fréquence Boost la plus élevée, quoiqu’en dise GPU-Z : au final, tout ce qui compte réellement, ce sont les performances dans les jeux. Ce qui est une bonne nouvelle pour la Gigabyte GTX 960 Gaming G1 et son nouveau BIOS.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Les cartes testées
  3. Configuration et protocole de test
  4. Résultats dans les jeux
  5. MFAA
  6. Performances des cartes partenaires Nvidia
  7. Consommation de chaque GeForce GTX 960
  8. Consommation sur trois générations
  9. Temperatures et photos infrarouges
  10. Bruit
  11. Conclusion