Accueil » Dossier » GeForce RTX : toutes les nouveautés de l’architecture Turing » Page 11

GeForce RTX : toutes les nouveautés de l’architecture Turing

1 : NVIDIA Turing : une ray-volution ? 2 : Les GPU TU102, TU104 et TU106 en détail 3 : Le SM Turing en détail 4 : L'IA au service du rendu 3D 5 : Le RayTracing hybride expliqué 6 : Un shading plus intelligent 7 : La notion de RTX OPS : quel calcul ? 8 : NVLink : le renouveau du SLI ? 9 : Du 8K en 60 Hz, VirtualLink pour la VR 10 : Meilleur encodeur vidéo hardware 12 : NVIDIA scanner : overclocking automatique !

Rénovation pour les cartes Founders Edition

Image 1 : GeForce RTX : toutes les nouveautés de l'architecture Turing

Il faut dire adieu au blower avec ventilateur radial : les nouvelles cartes Founders Edition utilisent désormais une ventilation axiale à deux ventilateurs, sur un radiateur assez original encore jamais vu dans l’industrie des cartes graphiques. Ce radiateur est équipé d’une grande chambre à vapeur qui touche le GPU, mais aussi l’étage d’alimentation de la carte.

Image 2 : GeForce RTX : toutes les nouveautés de l'architecture Turing

Image 3 : GeForce RTX : toutes les nouveautés de l'architecture Turing

Attention, ce nouveau design signifie qu’il faudra désormais un boîtier bien ventilé pour prendre en charge tout l’air chaud que la carte va rejeter au sein même du PC (les ailettes étant axées sur la largeur de la carte, et pas la longueur). A n’en pas douter, les EOM vont devoir repenser l’aération de leur boîtier. Pour rappel, le blower était effectivement moins efficace en termes de refroidissement, et plus bruyant, mais il avait l’avantage de simplifier le design des PC par les fabricants. Certaines marques doivent faire un peu grise mine à la vue de ces Founders Edition, mais plusieurs fabricants ont déjà prévu des modèles blower classiques pour les satisfaire !

Image 4 : GeForce RTX : toutes les nouveautés de l'architecture Turing

Les cartes Founders Edition semblent toutefois très travaillées pour taquiner les cartes haut de gamme des fabricants partenaires. Elles sont annoncées taillées pour l’overclocking, avec une limite de puissance qui peut monter 60 W au delà du standard de 260 W de la RTX 2080 Ti. Le rendement électrique est annoncé particulièrement travaillé grâce à un étage d’alimentation à huit phases, qui peuvent s’activer ou se désactiver dynamiquement en fonction de la charge.

Image 5 : GeForce RTX : toutes les nouveautés de l'architecture Turing

Image 6 : GeForce RTX : toutes les nouveautés de l'architecture Turing

Sommaire :

  1. NVIDIA Turing : une ray-volution ?
  2. Les GPU TU102, TU104 et TU106 en détail
  3. Le SM Turing en détail
  4. L'IA au service du rendu 3D
  5. Le RayTracing hybride expliqué
  6. Un shading plus intelligent
  7. La notion de RTX OPS : quel calcul ?
  8. NVLink : le renouveau du SLI ?
  9. Du 8K en 60 Hz, VirtualLink pour la VR
  10. Meilleur encodeur vidéo hardware
  11. Rénovation pour les cartes Founders Edition
  12. NVIDIA scanner : overclocking automatique !