Accueil » Dossier » GeForce RTX : toutes les nouveautés de l’architecture Turing » Page 12

GeForce RTX : toutes les nouveautés de l’architecture Turing

1 : NVIDIA Turing : une ray-volution ? 2 : Les GPU TU102, TU104 et TU106 en détail 3 : Le SM Turing en détail 4 : L'IA au service du rendu 3D 5 : Le RayTracing hybride expliqué 6 : Un shading plus intelligent 7 : La notion de RTX OPS : quel calcul ? 8 : NVLink : le renouveau du SLI ? 9 : Du 8K en 60 Hz, VirtualLink pour la VR 10 : Meilleur encodeur vidéo hardware 11 : Rénovation pour les cartes Founders Edition

NVIDIA scanner : overclocking automatique !

NVIDIA Scanner va permettre d’exploiter la technologie NVIDIA Boost à son maximum, en analysant les capacités de la carte graphique à monter en fréquence de manière stable, et en déterminant la fréquence d’overclocking maximale qu’elle peut atteindre. Chaque carte est certifiée pour tenir une fréquence minimale, mais certaines bénéficient d’un GPU de meilleur qualité (loterie du silicium !), ce qui permet de monter plus haut en fréquence sans planter.

Image 1 : GeForce RTX : toutes les nouveautés de l'architecture Turing

NVIDIA fournit un package API/DLL à ses partenaires, comme EVGA ou MSI, qui pourront implémenter cette fonction dans leur logiciel de gestion de la carte graphique. Le système fait tourner une routine arithmétique faite maison, qui peut gérer des erreurs (et les détecter) sans planter. De quoi donner au logiciel la capacité d’augmenter la tension pour tester la même fréquence. Une fois que le Scanner atteint la tension maximale et rencontre encore une erreur, une nouvelle courbe de fréquence et de tension est calculée sur la base des essais qui ont réussi. Le processus de test dure environ 20 minutes.

La bonne nouvelle, c’est que le Scanner ne sera pas limité aux GeForce RTX, et sera compatible avec les précédentes cartes graphiques. NVIDIA ne précise pas lesquelles, mais nous pensons qu’il s’agit uniquement de Pascal, dont la gestion du Boost est déjà très avancée. D’ailleurs, lors de la sortie des GeForce Pascal, NVIDIA nous avait fait la démonstration d’un outil très similaire, qui n’avait finalement jamais vu le jour…

Sommaire :

  1. NVIDIA Turing : une ray-volution ?
  2. Les GPU TU102, TU104 et TU106 en détail
  3. Le SM Turing en détail
  4. L'IA au service du rendu 3D
  5. Le RayTracing hybride expliqué
  6. Un shading plus intelligent
  7. La notion de RTX OPS : quel calcul ?
  8. NVLink : le renouveau du SLI ?
  9. Du 8K en 60 Hz, VirtualLink pour la VR
  10. Meilleur encodeur vidéo hardware
  11. Rénovation pour les cartes Founders Edition
  12. NVIDIA scanner : overclocking automatique !