Accueil » Actualité » GhostSec pirate l’État islamique avec du prozac

GhostSec pirate l’État islamique avec du prozac

Image 1 : GhostSec pirate l'État islamique avec du prozacLa page piratée de DaeshGhostsSec, un groupe souvent associé à Anonymous, vient de frapper fort en piratant un des sites de l’État islamique sur le réseau Tor et en remplaçant la page d’accueil par une publicité pour une pharmacie en ligne qui permet de payer pour divers médicaments à l’aide de Bitcoin et qui est connue pour fournir du Prozac, entre autres.

Pour rappel, l’opération #OpParis née à la suite des attaques du groupe terroriste (cf. « Tom’s video : Anonymous déclare la guerre à l’État islamique ») se sont concentrée sur les comptes Twitter et les sites de Daesh, ce qui semble avoir eu un impact sur sa présence en ligne (cf. « Anonymous attaque, l’État islamique répond »), même si les méthodes employées sont parfois critiquées et les résultats sont quelques fois mitigés (cf. « La guerre d’Anonymous fait des dommages collatéraux »). Anonymous serait responsable de la fermeture de plus de 20 000 comptes Twitter et des centaines de sites à ce stade de l’opération. L’attaque d’aujourd’hui est amusante et intéressante parce qu’elle vise le site Tor du groupe radical et ses infrastructures sur ce réseau peu connu du grand public. Tor a la réputation de permettre aux utilisateurs d’agir en tout anonymat et il reste privilégié par certains qui veulent s’adonner à des pratiques illégales, même si dans les faits il existe des moyens pour traquer les machines clientes.