Accueil » Actualité » Gigabyte dévoile sa solution i-Ram

Gigabyte dévoile sa solution i-Ram

Le constructeur taïwanais Gigabyte est bel et bien décidé à en mettre plein la vue des journalistes lors du salon annuel de Taipei : le Computex. En plus des traditionnelles nouvelles cartes graphiques et cartes mères qui ne sont que des évolutions technologiques sans pour autant apporter d’innovations sensationnelles, on recense un nouveau système de stockage qui pourrait bel et bien faire parler de lui dans les mois à venir.

Baptisé i-Ram, ce périphérique se présente sous la forme d’une carte PCI sur laquelle il est possible de connecter des modules de mémoire DDR. Le but recherché n’est pas de parer aux limites techniques de la carte mère en terme de quantité de mémoire embarquée mais plutôt de mettre à disposition de votre PC un espace de stockage reposant sur ces modules.

L’intérêt ?

L’intérêt de disposer d’un RamDisk (disque mémoire) est de pouvoir accéder aux données avec une vitesse et une latence des plus intéressantes. Selon les premiers chiffres avancés par le constructeur, il serait possible de transférer des données jusqu’à 115 Mo/sec avec un temps d’accès plus proche de la nanoseconde que des millisecondes que l’on retrouve sur un support de stockage à disques.

Mais vous allez me dire : «

Comment un bus PCI peut-il atteindre de tels débits

? ». En fait, les données ne transitent pas par le bus PCI de la carte mère. Il est nécessaire de relier la carte i-Ram à la carte mère via un connecteur Serial-ATA et, ainsi, faire croire à Windows qu’il s’agit d’un disque classique. La connexion sur un port PCI n’est qu’une alimentation électrique pour permettre la conservation des données. Rassurez-vous, si vous veniez à vous prendre les pieds dans l’alimentation du PC ou s’il y avait une coupure de courant, l’i-Ram est capable de conserver sa mémoire pendant près de 16 heures. Au-delà de cette durée, c’est le flashouillage à la

Men In Black

et toutes vos données s’envolent au paradis.

Utilisation et tarifs

L’i-Ram est capable d’accueillir jusqu’à 4 Go de mémoire DDR. De cette manière, il devient possible de se constituer un disque à très hautes performances sur lequel on installe son système d’exploitation (libre ou non libre selon ses convictions). Cette possibilité technique a été confirmée par les ingénieurs de la firme à nos confrères de Matbe.

Coté tarifaire, l’i-Ram devrait être commercialisé aux alentours des 50 dollars mais c’est plus l’achat des modules de mémoires qui devient problématique. Si l’on jette un œil discret au prix de la mémoire sur notre comparateur de prix, les modules de 1 Go de DDR-SDRam génériques sont vendus à partir de

. Je vous laisse le soin de faire le calcul pour un périphérique de 4 Go…