Accueil » Actualité » Glenn Hinton, à l’origine de l’architecture Nehalem, revient chez Intel

Glenn Hinton, à l’origine de l’architecture Nehalem, revient chez Intel

Il va travailler sur un « projet enthousiasmant de CPU haute performance ».

Difficile de le nier, en matière d’innovation, Intel marque un peu le pas depuis quelques années. Pour ne rien arranger, la société doit affronter une concurrence plus féroce qu’autrefois. Au sein de l’entreprise, il y a désormais du changement. Dans quelques jours, le PDG Bob Swan, confiera les reines de la société à Pat Gelsinger ; ce dernier pourra compter sur le retour de Glenn Hinton.

Image 1 : Glenn Hinton, à l’origine de l’architecture Nehalem, revient chez Intel

Si ce nom ne vous est pas familier, sachez que Glenn Hinton est un ancien de la maison : il y a travaillé pendant 35 ans. Expert en processeurs x86, il fut notamment à l’origine de l’architecture Nehalem chez Intel, lancée en 2008.

Intel, du 8086 au Nehalem EX

La nomination de Pat Geslinger à la tête de l’entreprise, un argument supplémentaire

À la retraite depuis trois ans, l’homme explique avoir décidé de reprendre le travail pour un « excitant projet de CPU haute performance ». Il confie que la prise de pouvoir de Pat Gelsinger a également été un élément décisif. Contrairement à Bob Swan, issu du milieu financier, Pat Gelsinger a, à l’instar de Lisa Su, la PDG d’AMD, un profil plus technique : diplômé en génie électrique, il a débuté sa carrière chez Intel comme technicien contrôle avant de finir Directeur de la technologie. Un bagage différent qui pourrait se ressentir dans la manière de gérer la firme.

Image 2 : Glenn Hinton, à l’origine de l’architecture Nehalem, revient chez Intel