Accueil » Actualité » Globalfoundries rachèterait les semiconducteurs d’IBM

Globalfoundries rachèterait les semiconducteurs d’IBM

Image 1 : Globalfoundries rachèterait les semiconducteurs d'IBMUne usine IBMGlobalfoundries est aujourd’hui la société qui a le plus de chance de reprendre l’activité semiconducteurs d’IBM, selon les révélations du Wall Street Journal. Intel serait toujours dans la course et TSMC aurait finalement décidé d’abandonner.

Des discussions qui vont prendre encore longtemps

Nous savons depuis le mois dernier que IBM souhaiterait vendre ses usines de semiconducteurs. Ce genre de rachat prend du temps et selon le quotidien, même si Globalfoundries est pour l’instant favori, il reste de nombreuses questions en suspens, comme le nombre de brevets inclut avec l’accord et leur gestion.

Il semblerait qu’IBM demande aussi plus que ce que les fondeurs soient prêts à payer. Selon le Wall Street Journal, IBM souhaiterait plus que 2 milliards de dollars (1,5 milliard d’euros), mais les candidats proposeraient moitié moins. On pense néanmoins que cela ne devrait pas être un gros problème. Pour mémoire, les discussions entre Lenovo et IBM portant sur la vente de la division serveur x86 de ce dernier avaient aussi eu des problèmes au niveau du prix (cf. « Les discussions entre Lenovo et IBM sont au point mort ») et IBM a fini par céder (cf. « Lenovo rachète les serveurs x86 d’IBM pour 2,3 milliards de dollars »).