Accueil » Actualité » GlobalFoundries serait à vendre

GlobalFoundries serait à vendre

Image 1 : GlobalFoundries serait à vendreUne usine de GlobalfoundriesMubadala, le fond d’investissement d’Abu Dhabi, et maison mère de GlobalFoundries, étudierait la vente de son activité de fonderie, selon les propos en provenance de sources anonymes recueillies par Bloomberg. Il chercherait entre 15 ou 20 milliards de dollars (entre 14,10 et 18,8 milliards d’euros). Le site explique aussi que cette initiative serait liée à la baisse importante du prix du baril de pétrole et non les performances du fondeur qui restent bonnes (cf. « GlobalFoundries : le 14 nm en route et à temps pour AMD ») et qui ont permit rachat des usines d’IBM l’an dernier (cf. « IBM va vendre ses usines à GlobalFoundries »).

Il est important de prendre du recul par rapport à cette information. Abu Dhabi a toujours voulu diversifier ses sources de revenus et GlobalFoundries représente un bon moyen de le faire. Il est le deuxième fondeur indépendant au monde avec 11 % de part de marché, derrière TSMC qui détient 60 %, selon une étude d’IHS citée par Bloomberg. Il est clair que le pays doit se préparer à de nouvelles réalités économiques et que cela signifie probablement l’étude de plusieurs solutions, mais cela ne veut pas dire qu’il va forcément choisir de vendre GlobalFoundries ou qu’il va trouver un acquéreur. Les activités de fonderies sont connues pour être difficiles avec des coûts élevés et peu de marges.