Accueil » Actualité » Gobi monte à 100 mégabits/s en 4G LTE

Gobi monte à 100 mégabits/s en 4G LTE

Image 1 : Gobi monte à 100 mégabits/s en 4G LTELa plateforme Gobi (Global Mobile Internet) de Qualcomm s’améliore et la société vient d’annoncer qu’une bonne partie des puces 3G et 4G de la marque sont maintenant compatibles avec la plateforme. Gobi fourni en fait une interface commune (API) aux différentes puces, ce qui permet assez facilement de modifier un appareil sans devoir réécrire les programmes.

La gamme comprend plusieurs puces, dans la (grande) famille MDM. La 6200 et la 6600 sont assez comparables et permettent d’atteindre 14,4 mégabits/s en réception, en HSPA+ (3G+), la 6600 ayant l’avantage de fonctionner aussi en CDMA2000 et en EV-Do (des normes utilisées notamment aux USA). La 8200A et la 8220 permettent d’atteindre un autre palier, avec respectivement 28 et 42 mégabits/s, même si les réseaux de ce type restent encore rares (quelques pays européens ont commencé le déploiement). Enfin, les modèles 9200 et 9600 sont des puces LTE (la future 4G) et permettent d’atteindre 100 mégabits/s en réception, un débit que beaucoup d’internautes rêvent d’atteindre de façon fixe. La première est compatible avec la norme HSPA+ (dual-carrier) et peut donc aussi travailler à 42 mégabits/s sur les réseaux actuels, alors que la seconde est aussi compatible EV-DO.

Rappelons que Qualcomm équipe beaucoup de téléphones et de smartphones et que les débits annoncés sont bien évidemment théoriques et dépendent du réseau, des éventuelles limitations de l’opérateur et du nombre d’utilisateurs : les débits s’entendent entre le téléphone et la cellule 3G ou 4G, la liaison entre cette dernière et Internet pouvant parfois poser des problèmes s’il y a beaucoup d’utilisateurs.