Accueil » Actualité » Google benchmark son ordinateur quantique

Google benchmark son ordinateur quantique

Image 1 : Google benchmark son ordinateur quantiqueLes qubits et leurs interconnexions (les points en rouge sont les qubits hors service)Google vient de publier des benchmarks comparant l’ordinateur quantique D Wave 2 qu’il partage avec la NASA et une configuration regroupant plusieurs cartes NVIDIA simulant le fonctionnement d’un ordinateur quantique. L’idée est de montrer l’intérêt de la machine. Les résultats sont intéressants, mais confirment ce que la communauté scientifique clame depuis toujours : le système informatique classique est plus rapide pour des problèmes de petite complexité. Néanmoins, à partir d’un certain seuil, l’utilisation de l’ordinateur quantique est plus avantageuse. Il existe aussi des problèmes où la machine quantique est toujours inférieure à la machine classique, comme le montre les courbes ci-dessous (QA est la machine quantique, SA est la machine classique).

Le moteur de recherche en a aussi profité pour signaler que trois qubits étaient hors service et que les interconnexions entre les qubits étaient encore insuffisantes, ce qui limitait les performances. Pour mémoire, Google s’est associé à la NASA pour acheter et utiliser l’ordinateur quantique D Wave.

Image 2 : Google benchmark son ordinateur quantique Image 3 : Google benchmark son ordinateur quantique