Accueil » Actualité » Google convertit le Flash en HTML5

Google convertit le Flash en HTML5

Image 1 : Google convertit le Flash en HTML5La semaine dernière, Google a mis en ligne un outil qui convertit un fichier Flash SWF en un code HTML5 compatible avec les navigateurs WebKit tels que Chrome et Safari. Répondant au nom de Swiffy, il fonctionne en deux temps. Son compilateur traite un document SWF et génère un fichier JSON (JavaScript Object Notation) qui sera ensuite rendu par un moteur d’exécution JavaScript qui va utiliser du HTML, des SVG et des CSS.

Le fichier converti est environ 10 % plus gros que l’original, selon Google. Swiffy reconnait les plus grandes fonctionnalités de Flash 5. Il est donc recommandé d’exporter son fichier en utilisant ce format. L’outil est aussi compatible avec les grandes lignes de Basic ActionScript 2.0. En cas d’incompatibilité, Google affirme que Swiffy affiche un message d’alerte.

Google admet qu’il doit encore optimiser son produit, mais il est fonctionnel, comme le montre ces exemples. Il ne sait pas non plus si Swiffy sera un projet open source ou pas. Enfin, l’éditeur affirme qu’Adobe est non seulement au courant de l’existence de Swiffy, mais qu’il s’en « réjouit ». Il estimerait que ce serait un moyen d’étendre la portée de ses outils Flash.

Ce n’est pas le premier outil du genre. Adobe a déjà publié Wallaby qui convertit le Flash en HTML5. Néanmoins, selon Google, Swiffy se destine à être un outil disponible sur Internet contrairement à Wallaby qui s’installe sur la machine de l’utilisateur et qui ne convertit que les fichiers .FLA pour produire du code destiné aux développeurs. Swiffy a une approche plus directe puisque son but est d’offrir l’animation complète qu’il est possible de copier-coller dans sa page web.

Le Flash et le HTML 5 sont souvent perçus comme deux standards concurrents, surtout depuis la sortie d’iOS et les déclarations d’Apple affirmant que le Flash n’est pas une technologie adéquate pour l’ère post-PC (cf. « Steve Jobs crucifie le Flash »). Néanmoins, les choses semblent s’être calmées depuis. Au lieu d’opposer le Flash et le HTML 5, les entreprises commencent à simplement les distinguer en fonction de leurs usages et leur raison d’être.

Swiffy est un moyen simple de rapidement porter ses applications Flash rudimentaires sur des périphériques incompatibles. L’idée n’est pas de privilégier l’un ou l’autre, mais favoriser leur cohabitation.