Accueil » Actualité » Google Home : les murs ont maintenant les oreilles de Google

Google Home : les murs ont maintenant les oreilles de Google

Home est la réponse de Google à l’Echo d’Amazon. C’est aussi un moyen pour le moteur de recherche de prendre une place dans votre maison et d’augmenter sa base de données grâce à ce qu’il apprendra sur ses utilisateurs.

Image 1 : Google Home : les murs ont maintenant les oreilles de GoogleGoogle Home

Google présente Google Home, le concurrent d’Amazon Echo. La petite enceinte se branche sur une prise secteur et joue le rôle d’assistant personnel. Son microphone est censé pouvoir enregistrer votre voix, même si vous êtes l’autre bout de la pièce, pour répondre à vos questions, jouer de la musique ou contrôler certains objets connectés de la maison. Curieusement, les API de Google Home ne sont ouvertes. L’éditeur explique qu’il souhaite peaufiner sa technologie avant de la mettre à disposition des développeurs, mais cela donne un avantage à Amazon qui a ouvert ses API et qui profite d’applications tierces augmentant les fonctionnalités d’Echo.

Un réseau Google Home dans sa maison

L’enceinte est modulaire et il existe des accessoires qui permettent de personnaliser les couleurs de la base pour correspondre avec le décor de la pièce. Google Home intègre aussi un jeu de LED qui montreront si l’enceinte fonctionne ou non. La nouvelle machine de Google intègre aussi un réseau mesh qui permet aux enceintes de communiquer entre elles. Il est donc possible de demander à une enceinte de jouer de la musique sur une autre enceinte Home. Enfin, Google Home ne sera compatible qu’avec un nombre limité d’objets connectés dans un premier temps, mais la firme n’a pas encore donné la liste des produits qui fonctionneront avec son nouvel assistant.