Accueil » Actualité » Google serait ouvert, mais pas tolérant ?

Google serait ouvert, mais pas tolérant ?

Image 1 : Google serait ouvert, mais pas tolérant ?

Google aurait fait pression sur Acer pour qu’il ne commercialise pas le smartphone CloudMobile A800 utilisant le système d’exploitation Aliyun OS d’Alibaba, selon le Wall Street Journal qui cite l’éditeur. Google aurait menacé Acer de rompre les accords de licences qui les unissent et leurs partenariats portant sur Android.

Acer aurait été menacé par Google

Acer avait planifié une conférence de presse qu’il a annulée à la dernière minute. Reuters affirme que des journalistes étaient déjà arrivés à Shanghai avant d’être renvoyés. La question est de savoir si Google est responsable. Alibaba est un groupe chinois regroupant plusieurs compagnies offrant des services sur Internet. Il s’est récemment lancé dans le monde des systèmes d’exploitation mobiles dans le but de concurrencer la firme de Montain View sur le marché de l’Empire du Milieu.

Google n’aimerait pas Aliyun OS

Aliyun OS est bâti sur un noyau Linux (mais pas Android). Il est développé par AliCloud, une filiale d’Alibaba. Le premier smartphone embarquant le système d’exploitation a été lancé en 2011 (cf. « Le second smartphone sous Aliyun se montre »). Il fait énormément appel au cloud et tente de concurrencer Android en offrant des services que Google n’a pas encore apporté à la Chine. L’éditeur a d’ailleurs publié une mise à jour permettant d’installer des applications Android sur Aliyun OS sans qu’elles aient besoin d’être recompilées. On imagine que si les informations portant sur l’ultimatum sont véridiques, elles tirent leur origine dans le mépris du moteur de recherche pour ce projet.