Accueil » Actualité » Gowex : le spécialiste du Wi-Fi truquait ses comptes

Gowex : le spécialiste du Wi-Fi truquait ses comptes

Image 1 : Gowex : le spécialiste du Wi-Fi truquait ses comptesGowex

Dans le monde du Wi-Fi, Gowex était une référence : la start-up espagnole équipe beaucoup de villes et de réseaux de transports en commun avec son offre de Wi-Fi gratuit. La société annonçait des résultats époustouflants, des investissements et elle devait d’ailleurs équiper certaines stations de la RATP à Paris. Mais l’histoire était trop belle…

Des comptes trafiqués

Le 1er juillet, une compagnie nommée Gotham City Resaearch (le nom de la ville imaginaire dans Batman) publie une analyse expliquant que la société est basée sur du vent, que le chiffre d’affaires est très surestimé : elle annonce un chiffre d’affaires de 186 millions et Gotham City Research indique qu’il est de moins de 10 millions. Gotham City Research conseille d’ailleurs au plus vite de revendre les actions Gowex, en indiquant que la société est basée sur du vent.

Bien évidemment, le cours de l’action chute, même si Gowex nie les faits et indique que des éclaircissements seront apportés dans les jours suivants. De plus de 20 $, l’action passe à moins de 8 $ avant sa suspension, pour éviter les dégâts.

Mais le 6 juillet, dans un communiqué, la société annonce que son PDG démissionne, que les comptes des quatre dernières années ne reflètent pas la réalité (un euphémisme pour indiquer que les informations de Gotham City Research étaient vraies) et que la société ne peut pas assumer ses dettes. Gowex est passée sous le régime de la faillite et fait face à des plaintes pour escroquerie. Pour le moment, il n’y a pas d’informations sur le futur des réseaux Wi-Fi déjà en place ni si ces derniers continueront à être actif.