Accueil » Test » Grand comparatif de navigateurs : première victoire pour Firefox !

Grand comparatif de navigateurs : première victoire pour Firefox !

1 : Introduction 2 : Chrome, Firefox, IE, Opera 3 : Configuration de test et benchmarks 4 : Temps d'attente : démarrage 5 : Temps d'attente : chargement des pages 6 : Performances JavaScript et DOM 7 : Performances HTML5 et CSS3 9 : Gestion de la mémoire 10 : Fiabilité et sécurité 11 : Respect des standards 12 : Conclusion

Accélération matérielle

Les tests d’accélération matérielle sont répartis en deux catégories : HTML natif et WebGL.

Accélération matérielle en HTML5 natif

CanvasMark

CanvasMark 2013 apparaît comme un nouvel ajout au Grand comparatif, mais il s’agit en réalité d’une mise à jour d’un vieil habitué. Ce test a été rédigé par le développeur britannique Kevin Roast, qui a également écrit le benchmark de rendu HTML5 Canvas 2D et JavaScript « Asteroids », dont CanvasMark reprend de nombreuses portions de code.

Image 1 : Grand comparatif de navigateurs : première victoire pour Firefox !

Avec un score situé juste au-dessus de la barre des 20 000 points, Chrome prend largement la tête dans ce test. Le deuxième, Opera Next, est déjà assez loin derrière avec un peu moins de 15 000 points tandis que les autres navigateurs se tiennent dans un mouchoir de poche, Firefox s’arrogeant la troisième place avec 10 000 points environ et les deux derniers (IE10 et Opera 12 respectivement) le talonnant d’assez près. Une fois de plus, le nouvel Opera Next avec sa base de Chromium prend l’avantage sur la version classique basée sur les moteurs Presto et Carakan.

WebVizBench

Nous avons décidé de laisser Psychedelic Browsing de côté, CanvasMark remplissant son rôle à merveille. Nous gardons WebVizBench, mais remplaçons ses scores synthétiques par ses résultats en framerate.

Image 2 : Grand comparatif de navigateurs : première victoire pour Firefox !

Internet Explorer 10 tient toujours le haut du pavé dans ce test avec 54 images/s, mais Chrome le suit d’assez près à 51 images/s tandis que Firefox occupe la troisième place avec un écart assez similaire. Opera Next arrive en quatrième place avec un score respectable, mais Opera 12 est à la traîne avec 12 images/s seulement (soit passé trois fois moins que son remplaçant). Cette fois encore, Next représente une nette évolution par rapport à la version classique.

WebGL

À l’heure d’écrire ces lignes, seuls Chrome et Firefox prennent en charge WebGL de manière stable. IE10 ne le prend pas en charge du tout, Microsoft s’étant inquiété de ses problèmes de sécurité (il semblerait toutefois que la version 11 du navigateur de la firme soit compatible avec l’API libre). En tant que dérivé de Chromium, Opera Next gère également le WebGL, mais n’oublions pas que la version testée aujourd’hui est encore en phase de développement. Quant à Opera 12, s’il est certes en théorie capable de faire tourner le contenu WebGL, la prise en charge de l’API est en pratique désactivée par défaut et le navigateur s’avère incapable de faire fonctionner nos deux tests.

Scirra WebGL

Le test de performances Scirra WebGL anime un nombre croissant de triangles 2D et en mesure le nombre affichés à l’écran au moment où l’animation passe sous la barre des 30 images/s.

Image 3 : Grand comparatif de navigateurs : première victoire pour Firefox !

Opera Next crée la surprise totale en laissant ses concurrents sur le carreau avec près de 50 % de triangles en plus que Chrome 27 et plus de deux fois plus que Firefox 22.

LUIC Cubes

En lieu et place de triangles, LUIC, notre nouveau benchmark WebGL, ajoute des cubes 3D jusqu’au moment où l’animation tombe sous la barre des 50 images/s.

Image 4 : Grand comparatif de navigateurs : première victoire pour Firefox !

Firefox 22 prend ici la tête, talonné par Opera Next. Chrome 27, quant à lui, obtient un score inférieur de moitié aux deux premiers.

Accélération matérielle HTML et WebGL

JSGameBench

Pour terminer, nous avons le benchmark JSGameBench, qui contient à la fois des éléments d’accélération en HTML5 natif et en WebGL.

Image 5 : Grand comparatif de navigateurs : première victoire pour Firefox !

Firefox 22 est une fois encore victorieux, avec une score supérieur de près de 30 % à celui de Chrome 27. IE10 et Opera 12 arrivent au milieu tandis que, curieusement, Opera Next termine en dernière position.

Nous ne sommes pas trop sûrs de ce qui se passe ici. Les deux benchmarks d’accélération matérielle HTML5 classent pourtant Opera Next au-dessus de la version actuelle du navigateur norvégien et ses notes sont excellentes dans les deux tests WebGL que sont Scirra et LUIC, et pourtant, rien de tout cela ne semble lui être de la moindre utilité dans JSGameBench. Quoi qu’il en soit, ce résultat plutôt bizarre devrait être absorbé par les quatre autres, totalement contradictoires, dans notre score composite.

Accélération matérielle : score composite

Image 6 : Grand comparatif de navigateurs : première victoire pour Firefox !

Et c’est effectivement le cas. Chrome 27 dépasse Firefox 22 d’une courte tête tandis qu’Opera Next se retrouve juste 600 point derrière le navigateur de Mozilla. IE10 et Opera 12, qui n’ont pas pu participer aux tests sous WebGL, obtiennent bien entendu des scores catastrophiques. Les deux navigateurs affichent des performances en-dessous de tout en matière d’accélération matérielle du HTML5, mais le score élevé d’IE dans WebVizBench lui permet tout de même de surpasser Opera 12 au final.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Chrome, Firefox, IE, Opera
  3. Configuration de test et benchmarks
  4. Temps d'attente : démarrage
  5. Temps d'attente : chargement des pages
  6. Performances JavaScript et DOM
  7. Performances HTML5 et CSS3
  8. Accélération matérielle
  9. Gestion de la mémoire
  10. Fiabilité et sécurité
  11. Respect des standards
  12. Conclusion