Accueil » Test » Grand comparatif de navigateurs : première victoire pour Firefox !

Grand comparatif de navigateurs : première victoire pour Firefox !

1 : Introduction 2 : Chrome, Firefox, IE, Opera 3 : Configuration de test et benchmarks 4 : Temps d'attente : démarrage 5 : Temps d'attente : chargement des pages 6 : Performances JavaScript et DOM 7 : Performances HTML5 et CSS3 8 : Accélération matérielle 10 : Fiabilité et sécurité 11 : Respect des standards 12 : Conclusion

Gestion de la mémoire

Le test de gestion de la mémoire s’effectue en plusieurs étapes. Dans un premier temps, nous ouvrons chaque navigateur avec un seul onglet et mesurons sa consommation de mémoire. Nous ajoutons ensuite 39 onglets supplémentaires et prenons note de la nouvelle consommation. Puis nous fermons ces 39 onglets et, après un certain temps d’attente au terme duquel chaque navigateur « vide » sa mémoire, nous notons à nouveau la consommation.

Toutes les pages ouvertes sont déjà présentes dans le cache des navigateurs, qui démarrent à chaud. Pour information, nous employons maintenant la page about:memory de Chrome plutôt que le Gestionnaire de tâches de Windows, car celle-ci est beaucoup plus précise quand il s’agit de déterminer la quantité de mémoire utilisée par les navigateurs multi-processus tels que Chrome, IE10 ou Opera Next. Pour plus de simplicité, nous avons également combiné nos trois résultats au sein d’un même graphique.

Consommation de mémoire

Image 1 : Grand comparatif de navigateurs : première victoire pour Firefox !

Avec un seul onglet ouvert, IE10 prend la tête avec une consommation de 40 Mo à peine, suivi d’Opera Next avec 75 Mo. Opera 12 arrive en troisième place, tandis que Firefox et Chrome terminent respectivement quatrième et cinquième avec environ 120 Mo pour un seul onglet.

Avec 40 onglets ouverts, la donne change : c’est Firefox qui se révèle le plus économe. Opera Next arrive en deuxième place loin derrière avec 1,2 Go de consommation, talonné par IE10. Chrome et Opera 12 font pratiquement match nul pour la dernière place, les deux navigateurs utilisant un peu plus de 1,5 Go chacun.

Après le retour à un onglet, c’est Opera Next qui passe en tête. Chrome remonte en deuxième position avec moins de 200 Mo, suivi d’IE10 et de Firefox 22 en troisième et quatrième places respectivement avec à peu près 270 Mo chacun. Comme à son habitude, Opera 12 termine bon dernier, incapable de lâcher son gigaoctet de mémoire.

Il semble donc qu’en matière de gestion de la mémoire, Opera Next représente un pas dans la bonne direction.

Gestion de la mémoire

Pour la deuxième étape, nous soustrayons la consommation de mémoire avec un onglet de celle enregistrée après la fermeture des 39 onglets, ce qui nous indique dans quelle mesure chaque navigateur reste « ballonné » après avoir réduit sa charge de travail.

Image 2 : Grand comparatif de navigateurs : première victoire pour Firefox !

Le plus efficace sur ce plan est Opera Next (non éligible pour le titre de champion, rappelons-le), qui revient pratiquement à sa consommation de départ avec une différence de 65 Mo à peine. Sans surprise, Chrome est juste derrière avec 76 Mo. Firefox 22, bien qu’il soit le moins gourmand lorsque les 40 onglets sont ouverts, conserve tout de même 165 Mo après que les 39 onglets supplémentaires sont refermés. Curieusement, le quatrième au classement est Internet Explorer 10 ; il est évident que la page about:memory de Chrome est bien plus objective que le Gestionnaire de tâches de Windows lorsqu’il s’agit d’évaluer la consommation de mémoire des logiciels multi-processus. Opera 12 finit comme souvent en dernière position avec un gigaoctet au compteur.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Chrome, Firefox, IE, Opera
  3. Configuration de test et benchmarks
  4. Temps d'attente : démarrage
  5. Temps d'attente : chargement des pages
  6. Performances JavaScript et DOM
  7. Performances HTML5 et CSS3
  8. Accélération matérielle
  9. Gestion de la mémoire
  10. Fiabilité et sécurité
  11. Respect des standards
  12. Conclusion