Accueil » Actualité » GreenHouse : SSD Indilinx et externes

GreenHouse : SSD Indilinx et externes

GreenHouse vient d’annoncer deux SSD à base de MLC. Le premier est un modèle interfacé en SATA, basé a priori sur le contrôleur vedette du moment, le Barefoot d’Indilinx, alors que le second est seulement interfacé en USB.

Un SSD avec cache

Comme la majorité des modèles récents, on retrouve 64 Mo de cache sur le SSD et la capacité varie de 32 à 256 Go. GreenHouse annonce que les deux premiers modèles (32 et 64 Go) atteignent 180 Mo/s en lecture et 90 Mo/s en écriture, alors que les versions 128 et 256 Go sont capables d’atteindre 220 Mo/s en lecture et 140 Mo/s en écriture. Point amusant, le poids varie en fonction de la capacité : 92 grammes pour les 32 et 128 Go, 88 grammes pour le 64 Go et 103 grammes pour le 256 Go. Le prix n’est pas annoncé.

Image 1 : GreenHouse : SSD Indilinx et externes Image 2 : GreenHouse : SSD Indilinx et externes

Un SSD externe en USB

La société propose aussi des SSD externes, dotés d’une interface USB 2.0. Dans les faits, la société pourrait indiquer qu’il s’agit d’encombrantes et lentes clés USB, tant la taille est importante (ce sont des SSD 2,5 pouces dans un boîtier externe) et les débits ridicules (20 Mo/s en lecture et 18 Mo/s en écriture). Avec une capacité de 32, 64 ou 128 Go, on n’a même pas une valeur supérieure à celle proposée dans les clés USB du marché. Espérons simplement que le prix, non communiqué, sera plus avantageux que les clés USB, mais on en doute.