Accueil » Actualité » Gros plan sur les interfaces : les portables

Gros plan sur les interfaces : les portables

Les PC de bureau ont leurs interfaces, mais les PC portables aussi. Bien évidemment, USB, FireWire, série, etc. sont de la partie sur les portables, mais il existe aussi des interfaces spécialement pensées pour un usage sur les PC nomades. Quatre normes existent : PC Card, CardBus, ExpressCard et ExpressCard 2.0. Tous ces types de connecteurs sont standardisés par la PCMCIA Association.

Le PC Card, ISA inside

Image 1 : Gros plan sur les interfaces : les portablesLe format PC Card est le connecteur original. Une carte mesure 54 mm de large et 85 mm de long, pour une épaisseur de 3,3 mm (type I), 5 mm (type II) ou 10 mm (type III). Les types sont compatibles : une carte type I rentre dans un emplacement type II et le type III est en fait composé de deux emplacements type II (et peut donc recevoir deux cartes type I ou II). Basé sur l’ISA, le bus utilisé travaille sur 16 bits avec une fréquence qui peut atteindre 8 MHz, soit un débit maximal (et théorique) de 16 Mo/s. Cette interface est totalement dépassée et n’est plus utilisée dans les PC depuis des années.

Le CardBus, PCI inside

Image 2 : Gros plan sur les interfaces : les portablesLe format CardBus est très courant les PC portables, même s’il devient rare en 2009. Physiquement identiques aux PC Card, les cartes à ce format utilisent pourtant un connecteur un peu différent. Au lieu de l’interface ISA du PC Card, on utilise ici du PCI, avec un bus 32 bits cadencé à 33 MHz, soit un débit qui peut atteindre 133 Mo/s. Point intéressant, les cartes PC Card (16 bits) restent compatibles avec les emplacements CardBus. Dans les cartes à cette norme, notons essentiellement des cartes Wi-Fi, USB 2.0 et FireWire, même s’il existe des cartes plus atypiques, comme des cartes graphiques. Notons que le type I (3,3 mm d’épaisseur) n’existe pas en CardBus.

L’ExpressCard, PCI-Express et USB

L’ExpressCard est le remplaçant du CardBus et est présent depuis quelques années dans les PC portables. Les cartes existent en deux versions : /34 et /54. Il ne s’agit pas d’un rapport, mais de la largeur du connecteur : 34 mm et 54 mm. Point intéressant, les ExpressCard utilisent deux interfaces en interne : du PCI-Express 1x (250 Mo/s) et de l’USB 2.0 (60 Mo/s). L’intégration de l’USB 2.0 permet de proposer des cartes moins onéreuses dans certains cas (cartes 3G, hub USB, etc.) alors que le PCI-Express permet d’utiliser des interfaces rapides (FireWire 800, carte graphique, etc.). La compatibilité varie : une carte /34 rentre dans un emplacement /54 mais l’inverse n’est pas vrai. Pour les personnes qui utilisent des machines équipées en CardBus, il est possible d’utiliser des cartes /34 avec un adaptateur, mais uniquement celles qui utilisent l’interface USB 2.0 (les adaptateurs intègrent un contrôleur USB 2.0).

ExpressCard 2.0 : plus rapide

Image 3 : Gros plan sur les interfaces : les portablesL’ExpressCard 2.0, attendu en 2010, va proposer du PCI-Express 2.0 (500 Mo/s) et de l’USB 3.0 (500 Mo/s). Rétrocompatible avec l’ExpressCard actuel, cette norme devrait simplement permettre d’accélérer les transferts, sans apporter de réelles nouveautés.

Au final, on voit que les interfaces dédiées aux PC portables évoluent de la même façon que les interfaces des PC classiques et qu’étendre les possibilités d’un laptop est aussi simple (voir plus simple) qu’améliorer un PC classique.

  • Gros plan sur les interfaces : USB
  • Gros plan sur les interfaces : FireWire
  • Gros plan sur les interfaces : PS/2, série, etc.