Accueil » Dossier » Guide d’achat : quel vidéoprojecteur Home Cinéma choisir ?

Guide d’achat : quel vidéoprojecteur Home Cinéma choisir ?

1 : Quel vidéoprojecteur choisir ? 3 : La bonne distance pour un vidéoprojecteur 4 : La qualité d'affichage 5 : Pourquoi du son dans un projecteur ? 6 : Peut-on jouer avec un vidéoprojecteur ? 7 : Quelle techno choisir ? 8 : Le point sur la 3D 9 : Connectivité : l'embarras du choix 10 : Tableau récapitutif : les autres modèles

Drap tendu ou écran de projection ?

Qu’on décide d’installer le vidéoprojecteur un soir, le temps d’un film, ou de façon permanente, dans une pièce dédiée, il est préférable d’utiliser un écran de projection comme support (un beau mur blanc sans défaut visible peut également faire l’affaire). Cet accessoire est bien sur indispensable si la pièce est habillée de papier peint ou si le mur est de couleur « taupe ». Et c’est un peu plus classe que le drap blanc tendu (sans parler de la qualité d’affichage).

Vous avez le choixImage 1 : Guide d'achat : quel vidéoprojecteur Home Cinéma choisir ? entre un écran à déroulement manuel ou un modèle motorisé. Dans le premier cas, les prix sont raisonnables. Il faut en effet compter environ 200 € pour un écran permettant d’afficher des images de 2,3 de base (soir un peu plus de 100 pouces de diagonale). Pour les modèles à ouverture et fermeture automatiques, il faut généralement compter de 300 à 400 euros pour des écrans de 2 à 3 mètres de largeur. Cela correspond à une image 16:9 de 87 à 136 pouces de diagonale (voir les offres chez Amazon).

Bien sur, le format 16/9 convient pour les films (et à fortiori pour ceux au format cinémascope 2,35:1), les jeux et la télévision (pour les matchs de foot !). Optez de préférence pour un écran doté d’un cadre noir, tout autour de la zone destinée à afficher les images, car cela renforce le contraste global. Cerise sur le gâteau, les écrans motorisés peuvent être reliés au projecteur par une liaison appelée « Trigger 12V ». Ainsi, dès qu’on met en marche ou qu’on éteint le projecteur, une impulsion est transmise à l’écran (qui doit être en veille !) pour qu’il se déroule et se referme automatiquement.

Parfois (assez rarement quand même), la fiche technique d’un écran de projection fait allusion à une valeur, appelée Gain. Il s’agit de la quantité de lumière réfléchie par l’écran vers les spectateurs. La valeur du Gain recommandée pour du Home Cinéma est généralement comprise entre 1 (100 % de lumière renvoyée) et 1,3 (130 %). Si un Gain plus élevé peut sembler intéressant, il faut savoir que cela dépend de votre installation et du nombre de spectateurs. En effet, plus le gain est élevé, plus la qualité d’affichage va varier en fonction de l’angle de vison. La luminosité et les couleurs pourront être dégradées de façon significative pour les personnes qui ne seront pas bien en face de l’écran. 


Sommaire :

  1. Quel vidéoprojecteur choisir ?
  2. Drap tendu ou écran de projection ?
  3. La bonne distance pour un vidéoprojecteur
  4. La qualité d'affichage
  5. Pourquoi du son dans un projecteur ?
  6. Peut-on jouer avec un vidéoprojecteur ?
  7. Quelle techno choisir ?
  8. Le point sur la 3D
  9. Connectivité : l'embarras du choix
  10. Tableau récapitutif : les autres modèles