Accueil » Dossier » Guide d’achat : quel vidéoprojecteur Home Cinéma choisir ?

Guide d’achat : quel vidéoprojecteur Home Cinéma choisir ?

1 : Quel vidéoprojecteur choisir ? 2 : Drap tendu ou écran de projection ? 3 : La bonne distance pour un vidéoprojecteur 5 : Pourquoi du son dans un projecteur ? 6 : Peut-on jouer avec un vidéoprojecteur ? 7 : Quelle techno choisir ? 8 : Le point sur la 3D 9 : Connectivité : l'embarras du choix 10 : Tableau récapitutif : les autres modèles

La qualité d’affichage

La qualité d’affichage dépend en grande partie de la faculté du projecteur à produire des images lumineuses avec des noirs profonds. Bref, il faut un maximum de contraste ! Pour ce qui est des couleurs, on a dans la plupart des cas l’embarras du choix en matière de réglages : plusieurs modes prédéfinis (dont un mode cinéma) et des options permettant de modifier la luminosité, les contrastes, les couleurs, les teintes, la netteté, le gamma, la température des couleurs, etc. On dispose aussi dans les menus des projecteurs d’outils de gestion fine des couleurs, par canal RGB ou RGBCMY. Bref, même si on n’est pas un pro de la colorimétrie, il y a largement de quoi trifouiller pour finalement obtenir son « image parfaite ».

Image 1 : Guide d'achat : quel vidéoprojecteur Home Cinéma choisir ?

Parmi les projecteurs que nous avons sélectionnés, les deux modèles Benq et le Panasonic PT-AT6000e sont compatibles ISFccc (Imaging Science Foundation Certified Calibration Configuration). Ils peuvent ainsi être calibrés très précisément  (réglages jour / nuit / 3D) par des spécialistes certifiés, afin d’obtenir une qualité d’affichage optimale. Ces derniers disposent de code qu’ils peuvent saisir dans le menu ISF du projecteur afin d’accéder à des options de réglages extrêmement précises. Seul hic, le service lié à la calibration d’un vidéoprojecteur est facturé entre 300 et 400 euros…

Sans en arriver à cette extrémité, les vidéoprojecteurs – une fois bien réglés – offrent une qualité d’affichage variant d’assez bonne à excellente – bien évidemment en fonction de leur niveau de sophistication et donc de leur prix, et dans une pièce totalement plongée dans le noir. Comme au cinéma quoi ! Leurs performances demeurent très acceptables dans la semi-obscurité, par exemple de jour avec des volets fermés aux deux tiers ou en fin de soirée (par exemple vers 17h un jour de février !).Image 2 : Guide d'achat : quel vidéoprojecteur Home Cinéma choisir ?

Il en va autrement si vous devez réaliser la projection en plein jour. Dans ce cas, les modèles à moins de 1000 euros ne sont pas à la fête. Leurs images manquent cruellement de contraste, avec – surtout – des noirs lavasses, délavés, ce qui n’est pas très plaisant visuellement. Pour certains films, dont l’action se passe principalement le jour et en extérieur, comme Lucy, cela peut passer à la rigueur. Mais la plupart du temps, une partie de l’action se passe en intérieur ou de nuit, et la c’est le drame.

Image 3 : Guide d'achat : quel vidéoprojecteur Home Cinéma choisir ?

Précisons également que si on désire une image de taille maximale avec un recul minimum (car votre pièce ne mesure pas 5 m de longueur !), on va utiliser le ratio de zoom maximum, ce qui fera baisser légèrement la luminosité, et donc le taux de contraste. Pour un résultat optimal, il est donc conseillé de minimiser l’utilisation du zoom.

D’autre part, comme nous avons pu le vérifier lors de nos tests, tous les projecteurs ne se comportent pas de la même façon face au bruit vidéo. Vous savez ? Ce fourmillement désagréable qui apparaît parfois dans certaines zones de l’image, comme un mur en arrière plan. Dans ce domaine, certains appareils s’en sortent mieux que d’autres. Par exemple, parmi les projecteurs à moins de 1000 euros, seuls deux sont vraiment satisfaisants : le BenQ W1080ST+ et l’Epson TW5300. Les Optoma HD26 et GT1080 n’offrent même pas un réglage pour tenter d’atténuer le problème… Dans le haut du panier, les trois modèles que nous avons testés (le HD50, le TW6600 et le HW-40ES) procurent de bons résultats.

Sommaire :

  1. Quel vidéoprojecteur choisir ?
  2. Drap tendu ou écran de projection ?
  3. La bonne distance pour un vidéoprojecteur
  4. La qualité d'affichage
  5. Pourquoi du son dans un projecteur ?
  6. Peut-on jouer avec un vidéoprojecteur ?
  7. Quelle techno choisir ?
  8. Le point sur la 3D
  9. Connectivité : l'embarras du choix
  10. Tableau récapitutif : les autres modèles