Accueil » Actualité » Haswell-E est enfin là : Test des Core i7-5960X, i7-5930K et i7-5820K

Haswell-E est enfin là : Test des Core i7-5960X, i7-5930K et i7-5820K

1 : Introduction 2 : X99, LGA 2011-3 et DDR4 : préparez-vous à une grosse mise à jour 3 : Protocole de test des Core i7-5960X i7-5930K et i7-5820K 5 : Résultats en situations réelles 6 : Battlefield 4, Grid 2 et Metro: Last Light 7 : Thief, Tomb Raider et WoW 8 : Analyse de la consommation : équipement et fréquences par défaut 9 : Analyse de la consommation : 3,5 GHz à 8 cores et 6 cores 10 : Analyse de la consommation : 4 GHz à 8 cores et 6 cores 11 : Analyse de la consommation : 4,5 GHz à 8 cores et 6 cores 12 : Analyse de la consommation à 4,8 GHz 13 : Consommation de la DDR4 14 : Consommation en général 15 : Conclusion : Intel continue de séduire les passionnés

Résultats synthétiques

Image 1 : Haswell-E est enfin là : Test des Core i7-5960X, i7-5930K et i7-5820K

Les barres noires représentent les performances graphiques qui sont nettement influencées par le GPU sous Futuremark. Vu qu’elle ne change pas, les résultats sont quasiment identiques. La barre rouge représente le score global sous 3DMark et elle est influencée par la carte graphique et le reste de la plateforme. Enfin, la barre bleue représente les performances CPU lors des calculs portant sur la physique des jeux.

Malgré une fréquence moins élevée, le processeur à huit cores domine, suivi des modèles à six cores. La fréquence du Core i7-4790K est si élevée que la puce arrive presque à surpasser le Core i7-5820K.

Image 2 : Haswell-E est enfin là : Test des Core i7-5960X, i7-5930K et i7-5820K

Le benchmark utilise plusieurs fonctions OpenCL et au final, quel que soit le nombre de cores ou l’optimisation apportée au multithreading, le GPU reste le facteur le plus déterminant. Le Core i7-4990K n’a que quatre coeurs, mais sa fréquence rapide le propulse en haut du tableau. Les Haswell-E sont proches les uns des autres et du Core i7-4960X.

Image 3 : Haswell-E est enfin là : Test des Core i7-5960X, i7-5930K et i7-5820K

Le jeu d’échecs Fritz est un meilleur indicateur des performances en multithreading. Les deux processeurs à huit cores mènent la danse, suivi des quatre hexacores. Le Haswell Refresh Core i7-4790K est dernier.

Image 4 : Haswell-E est enfin là : Test des Core i7-5960X, i7-5930K et i7-5820K

La gestion de l’AES-NI permet aux nouveaux CPU de traiter les opérations de chiffrement et déchiffrement dès que le sous-système mémoire envoie les instructions. Sans surprise, le couple Core i7-DDR4 est le plus rapide suivi de l’Ivy Bridge-EP Xeon E5. L’architecture Haswell permet des opérations de 256 bits grâce à un jeu d’instructions AVX2, ce qui explique la multiplication par deux des performances.

Image 5 : Haswell-E est enfin là : Test des Core i7-5960X, i7-5930K et i7-5820K

Le benchmark mémoire mesure la bande passante offerte par chaque processeur. Comme annoncé par Intel, les Haswell-E gèrent de la DDR4-2133. Les Xeon E5 gèrent de la DDR3-1866, tout comme le Core i7-4960X. Le Core i7-3970X descend à de la DDR3-1300 et le Core i7-4970K est handicapé par le fait qu’il utilise deux fois moins de canaux mémoires.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. X99, LGA 2011-3 et DDR4 : préparez-vous à une grosse mise à jour
  3. Protocole de test des Core i7-5960X i7-5930K et i7-5820K
  4. Résultats synthétiques
  5. Résultats en situations réelles
  6. Battlefield 4, Grid 2 et Metro: Last Light
  7. Thief, Tomb Raider et WoW
  8. Analyse de la consommation : équipement et fréquences par défaut
  9. Analyse de la consommation : 3,5 GHz à 8 cores et 6 cores
  10. Analyse de la consommation : 4 GHz à 8 cores et 6 cores
  11. Analyse de la consommation : 4,5 GHz à 8 cores et 6 cores
  12. Analyse de la consommation à 4,8 GHz
  13. Consommation de la DDR4
  14. Consommation en général
  15. Conclusion : Intel continue de séduire les passionnés