Accueil » Actualité » HGST annonce des disques durs de 10 To

HGST annonce des disques durs de 10 To

Image 1 : HGST annonce des disques durs de 10 ToUn disque dur à l’hélium

HGST, filiale de Western Digital, vient d’annoncer des disques durs de 8 To et de 10 To. 

Hélium et plus rapide

Premièrement, on a les modèles de la gamme Ultrastar He8. Comme le He6, ils sont étanches et contiennent de l’hélium, ce qui permet à HGST de placer sept plateaux là où la concurrence se limite à cinq ou six. Les He8 existent en plusieurs versions : 6 et 8 To en version SATA 6 gigabits/s et SAS 12 gigabits/s. Petite nouveauté, les secteurs passent à 4 ko : alors que le modèle précédent utilisait des secteurs de 512 octets (512N), les nouveaux modèles utilisent des secteurs de 4 ko en interne et sont disponibles soit en version 512e (émulation de secteurs de 512 octets) soit en version 4KN, ce qui nécessite un OS et un firmware adapté. HGST indique que les nouveaux modèles sont environ 30 % plus rapides sur les accès aléatoires, ce qui est a priori lié à ce changement. 

Pour le reste, c’est du 7 200 tpm classique, avec 128 Mo de mémoire cache et des débits un plus plus élevés qu’auparavant : on passe de 177 Mo/s à 205 Mo/s (sur la version 8 To).

10 To pour le cloud

En plus des modèles de 8 To, HGST a aussi annoncé un modèle de 10 To. Destiné au monde du stockage en cloud, il devrait arriver cette année. Pour atteindre une telle capacité, il utilise la technologie à l’hélium mais aussi le SMR (aliasShingled Magnetic Recording). L’idée est de superposer les pistes, ce qui permet d’augmenter la densité. Pour le moment, les disques durs de ce type sont moins rapides que les modèles classiques sur les accès aléatoires : il est en effet nécessaire de réécrire toutes les pistes superposées quand une donnée est modifiée, ce qui a un impact direct sur les performances. Pour du stockage de masse, ce n’est pas réellement un problème, étant donné que les serveurs intègrent souvent des SSD en tant que mémoire cache, mais c’est un problème pour un usage plus grand public.

Les prix ne sont pas connus, mais évidemment élevés : ils sont tous destinés à un marché professionnel.