Accueil » Actualité » HGST Ultrastar SN150, des SSD de 3,2 To pour virtualiser

HGST Ultrastar SN150, des SSD de 3,2 To pour virtualiser

HGST, désormais filiale de Western Digital, vient de dévoiler ses SSD Ultrastar SN150. Au format PCIe 4x, ces SSD d’une capacité maximale de 3,2 To sont compatibles NVMe 1.1a et sont destinés au marché de la virtualisation.

Image 1 : HGST Ultrastar SN150, des SSD de 3,2 To pour virtualiser

Ce SSD est en effet l’un des premiers modèles à utiliser le pilote NVMe natif de VMWare. Au format HHHL (« Half-Height, Half-Lenght »), soit 168 x 69 x 14,5 mm hors équerre, il est proposé dans des capacités de 1,6 To et 3,2 To.

Jusqu’à 3 To/s en lecture, durée de vie de 17,5 Po

Côté performances, l’Ultrastar SN150 atteint selon HGST 3000 Mo/s en lecture séquentielle et 1600 Mo/s en écriture séquentielle. En accès aléatoires 4K, ce SSD culmine à 743000 IOPS en lecture et 140000 IOPS en écriture, et atteint même 310 000 IOPS en accès mixtes (70%/30%), dépassant les spécifications de la classe de performances la plus élevée (classe F) des SAN Virtuel de VMWare. Le temps de latence est de son côté de seulement 20 microsecondes, tandis que la consommation ne dépasse pas les 25W (8W au repos). L’endurance atteint enfin 3 écritures complètes du SSD par jour, soit une endurance de plus de 17,5 Po sur la durée de vie du SSD – 5 ans – pour le modèle de 3,2 To.

Fort heureusement pour le moral de votre conseiller financier, le tarif de ces SSD professionnels n’est pas encore connu.