Accueil » Actualité » Hitachi lance une gamme de SSD pros avec Intel

Hitachi lance une gamme de SSD pros avec Intel

Image 1 : Hitachi lance une gamme de SSD pros avec IntelHitachi est un des derniers grands constructeurs de disques durs. Comme Seagate et Western Digital, la société se trouve obligée de répondre aux attentes de ses clients désirant des SSD. Hitachi a choisi de collaborer avec Intel pour mettre au point sa gamme Ultrastar SSD400S.

Ses SSD sont dédiées aux entreprises, comme en témoigne leurs interfaces : SAS 6Gb/s ou FiberChannel uniquement. Les modèles FiberChannel seront au format 3,5″ alors que les SAS seront en 2,5″.

Les débits atteints sont également du niveau « entreprise » : 535 Mo/s en lecture séquentielle et 500 Mo/s en écriture séquentielle. Ces débits ne sont malheureusement possibles que sur les modèles SAS, l’interface FibreChannel 4 Gb/s n’autorisant que 390Mo/s en lecture et 340Mo/s en écriture.

Les accès aléatoires sur fichiers de 4 ko sont donnés à 46 000 IOps en lecture et 13 000 IOps en écriture. Ces nombres paraissent plutôt faibles par rapport aux performances des contrôleurs concurrents (environ 60 000 IOps ne lecture et 45 000 IOps pour le Crucial C300) mais nous avions déjà remarqué la même disparité dans les fiches techniques des SSD X25-E d’Intel. Intel n’utilise donc pas le même référentiel pour ces SSD professionnels et grand public, une différence qui se répercute sur les SSD400S d’Hitachi.

La comparaison entre les SSD400S et les caractéristiques attendues des futurs X25-E est d’ailleurs intéressante puisque Hitachi a opté pour de la mémoire SLC gravée en 34 nm, là où Intel a choisi de la eMLC en 25 nm. Les capacités atteintes par les SSD400S sont pourtant identiques : 100 Go, 200 Go et 400 Go. L’endurance des SSD400S est par contre bien supérieure : Hitachi annonce que son SSD400S de 400 Go résistera à l’écriture de 35 pétaoctets soit 19,2 To par jour pendant 5 ans (la durée de garantie du SSD). Le X25-E de 400 Go n’endurerait « que » 1,4 Po.

Les premiers exemplaires ont déjà été envoyées aux intégrateurs, la production en masse étant prévue pour le premier semestre 2011.