Accueil » Actualité » Hitachi, NEC et le watercooling des disques durs

Hitachi, NEC et le watercooling des disques durs

Le watercooling a de l’avenir, et pas seulement pour les cartes graphiques ou les processeurs ultra-performants. NEC et Hitachi ont présenté conjointement un prototype d’unité de watercooling pour disques durs.

Rien de nouveau

Son principe de fonctionnement est très classique : le disque est enfermé dans un caisson étouffant son bruit, et ses vibrations. Il est en contact avec une plaque de refroidissement composée de mini-canaux de moins de 0,09 mm de large. Une telle finesse augmente l’efficacité de l’échange thermique. L’eau est ensuite refroidie par un radiateur ventilé par un ventialteur tournant à basse vitesse.

Réduire le taux de panne

Le résultat est selon, Hitachi et NEC, une baisse de 5 dBA du niveau sonore. De plus, la température du disque est réduite, ce qui a un effet bénéfique sur sa fiabilité. C’est sans doute ce dernier point qui explique l’intérêt de deux géants de l’électronique, et vendeurs de stations de travail et de serveurs, pour une technique aussi peu innovante.