Accueil » Actualité » HoloLens : un processeur à 24 coeurs en 28 nm, 200 fois plus rapide qu’un Atom

HoloLens : un processeur à 24 coeurs en 28 nm, 200 fois plus rapide qu’un Atom

Le HPU de HoloLens est un processeur de traitement numérique de signal, comme on en trouve dans tous les téléphones ou appareils photo, à l’exception du fait qu’il sert à accélérer certains calculs propres aux lunettes de Microsoft.

Image 1 : HoloLens : un processeur à 24 coeurs en 28 nm, 200 fois plus rapide qu'un AtomLe HPU de HoloLens (source : The Register)Microsoft a finalement donné des précisions sur le Holographic Processing Unit (HPU) inclut dans ses lunettes de réalité augmentée HoloLens. On sait maintenant que la puce est gravée par TSMC en 28 nm HPC (High Performance Compact), une finesse destinée aux puces mobiles peu performantes qui privilégient avant tout un die plus petit et une consommation plus faible. Le HPU intègre 65 millions de portes logiques, 8 Mo de SRAM, 1 Go de LPDDR3, et le packaging mesure 12 mm x 12 mm.

À lire aussi :
Réalité virtuelle : quel casque choisir ? On vous dit tout !

L’optimisation ultime

La puce est donc un processeur de traitement numérique de signal où chaque cœur va exécuter des fonctions très précises dans le but d’optimiser l’ensemble du système. Le HPU utilise 24 cœurs Tensilica au design personnalisé pour permettre d’étendre le jeu d’instructions. En plus du traitement d’images et de vidéos, la puce devra aussi calculer les informations envoyées par certains capteurs et suivre les gestes de l’utilisateur. Dans le cas de HoloLens, cela permet de multiplier par 200 la rapidité d’exécution de certains algorithmes, comparativement à un processeur Atom, selon les propos de Microsoft rapportés par The Register.