Accueil » Actualité » HP collecte-t-il trop d’infos sur les documents imprimés par ses clients ?

HP collecte-t-il trop d’infos sur les documents imprimés par ses clients ?

Un programme d’installation qui cache des options de collecte de données, toutes activées par défaut en plus d’être difficiles d’accès pour les utilisateurs peu expérimentés. Voilà qui pourrait faire tâche d’encre.

Image 1 : HP collecte-t-il trop d’infos sur les documents imprimés par ses clients ?

Robert Heaton, un ingénieur logiciel, a fait une intéressante découverte sur les imprimantes HP lors du processus d’installation. En effet, sous couvert d’amélioration de l’expérience utilisateur, la marque dissimule des paramètres qui l’autorisent à collecter pas mal de données. Celles-ci concernent par exemple le type de documents imprimés, leur taille, ou encore l’heure d’impression.

À lire aussi : Dossier : configurer Windows 10 pour protéger sa vie privée

Un prétexte nommé HP Instant Ink

Le fabricant justifie cette pratique notamment par son service HP Instant Ink. Une fonction qui permet à l’utilisateur de souscrire à un abonnement mensuel. HP se charge ensuite d’envoyer des cartouches d’encre directement au domicile du client en fonction de ses usages. Le problème, selon Robert Heaton, c’est que l’entreprise cache intentionnellement les options permettant de choisir quelles informations envoyer. De plus, la fonction de collecte de données est activée par défaut. La déclaration de confidentialité de HP précise bien qu’elle se limite aux caractéristiques des documents. L’entreprise ne scanne pas leur contenu. Toutefois, les personnes soucieuses de la protection de leur vie privée qui utilisent le service devraient bien faire attention à leurs paramètres.

Image 2 : HP collecte-t-il trop d’infos sur les documents imprimés par ses clients ?